«Les bonnes ventes de Epson D 92 sont dues à la disponibilité du consommable»

{{ {IT Mag} : Pensez-vous que l’imprimante, jadis un outil propre exclusivement à l’entreprise, tend aujourd’hui à investir les foyers ?}}
{{Mansour Amine}} : Notre entreprise commercialise tous types d’imprimantes de marques différentes et provenant de divers pays. Seulement, le plus gros de notre chiffre d’affaires, pour ce qui est des imprimantes, s’appuie sur la marque Epson. C’est vrai que le catalogue de cette marque japonaise propose un éventail large, de la plus simple à la plus sophistiquée des machines à l’estampille Epson. Mais il faut dire que la D 92 a révolutionné ce secteur. Je peux dire que nos ventes, dans ce segment, sont plus qu’honorables. D’ailleurs, cette imprimante est proposée à 5000 DA.
{{Est-ce un prix abordable pour les bourses moyennes ?}}
Tout à fait abordable. C’est un outil très demandé par les familles, notamment celles qui ont des enfants scolarisés. En couleur, l’imprimante Epson est utilisée aussi pour développer les photos de famille. C’est une pratique qui tend à se généraliser à partir du moment que le papier photo est disponible sur le marché.
{{Il y a quand même de nombreux usagers à opter pour d’autres marques, n’est-ce pas ? }}
Je n’en disconviens pas. Mais il faut signaler que les gens préfèrent acheter des machines qui ne leur reviendraient pas cher. C’est-à-dire que tout est bâti sur le consommable, à savoir la cartouche d’encre. L’imprimante Epson D 92 peut se passer de la cartouche originale qui vaut environ 1000 DA. Avec une cartouche compatible de 300 DA, la machine donne absolument de bons résultats. C’est la raison qui pousse beaucoup de gens à se doter aujourd’hui d’imprimantes de ce type.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.