Spirale

Une enquête menée par l’Institut Nielsen auprès de 50 000 consommateurs européens et américains révèle que 71 % des personnes interrogées devraient utiliser à l’avenir des services Internet mobile quotidiennement. 27 % des personnes qui ne l’utilisent pas actuellement comptent y recourir dans les deux ans. 34 % des utilisateurs devraient consommer davantage d’Internet mobile dans les 12 mois à venir. 26 % des sondés n’utilisant pas l’Internet mobile envisagent de changer leur comportement dans les 24 mois à venir. Ces évolutions peuvent représenter des opportunités de développement pour les fournisseurs d’accès et services Internet, pour peu qu’ils sortent de la VoIP et regardent du côté des demandes.
Mesurer, c’est savoir. Et le savoir, c’est le pouvoir. L’adage populaire dit : «Quand on veut, on peut»… Pas si sûr que cela. La détermination seule n’est pas la clé de la réussite. Encore une croyance qui peut limiter notre capacité à changer. Quelle est la (ou les) clé(s) pour sortir de la spirale d’échec ? Comment réussir à repousser ses limites et sortir de cette zone d’inconfort, car la détermination seule, bien qu’importante, n’est pas la clé de la réussite. Les tentatives, les erreurs et les échecs sont autant d’opportunités pour repenser et réajuster les stratégies. En effet, aujourd’hui, la formation, l’enseignement, l’éducation, la recherche scientifique reposent sur un accès au savoir aussi large que possible. On peut donc s’étonner de constater que les programmes destinés à lutter contre la fracture numérique ne prennent que rarement en compte le rôle pédagogique et qu’ils donnent beaucoup
de place à la formation technique.
Et c’est cela les grandes batailles d’aujourd’hui et de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *