L’entreprise intelligente

Satisfaction du client, crise financière, pression concurrentielle, contraintes réglementaires, pressions fiscales…. Tout concourt à une redéfinition de l’entreprise aujourd’hui. Et l’entreprise a besoin d’informatique et non pas de matériel informatique. Elle a besoin d’application, de logiciels libres, de Web 2.0, d’applications à la demande et d’application métier, multicanal avec une qualité de service qui est primordiale.
D’une part, une des évolutions les plus importantes sera l’intégration de «nouvelles technologies» aux outils de gestion de la relation client. En effet, pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, les outils de CRM qui s’appuie sur les canaux traditionnels (marketing, téléphone, force de vente) devraient intégrer l’e-mail, le chat, les SMS, les sites de «feedback», le «self service» et les réseaux sociaux.
L’Entreprise qui est une organisation s’appuyant sur l’expérience et l’expertise de ses collaborateurs, créateurs de la proposition de valeur vers ses clients, prospects, et partenaires doit mettre en œuvre un modèle d’organisation agile qui peut se reconfigurer dynamiquement.
Et pour cela, l’adaptation aux changements, la vitesse d’exécution et la flexibilité en sont les fondations. Et pour le faire, il faut passer par un système d’information, une infrastructure réactive, une gestion des informations optimisée, des applications composites et des outils de travail participatifs. Réinventer les processus métiers, optimiser les systèmes d’information, innover dans les produits et les services grâce aux nouvelles technologies permettra à l’entreprise de devenir intelligente.
Pour pouvoir faire ce saut ou sauter ce gap, aujourd’hui il n’y a que les TIC qui le permettent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *