Le iPad transforme Internet et les réseaux sociaux

La vente du iPad au Canada débute aujourd’hui. Cet appareil, vendu à partir de 549$, révolutionnera-t-il le Web comme certains le prédisent? Probablement. Cependant, depuis le virage 2.0, le Web évolue en grande partie dans l’univers des médias sociaux. Révolutionner Internet signifie par le fait même révolutionner ces médias.

Tout d’abord, il faut penser à la base de l’outil mobile. Que ce soit un ordinateur portable, un téléphone mobile ou un iPad, il est utilisé en majeure partie à des fins de conversation. Malgré tout, il est beaucoup plus facile de converser avec un iPhone qu’avec un ordinateur lors d’un déplacement. Est-ce que le iPad pourra faire le pont entre ces deux outils, permettant alors à certains sites, qui n’en voyait pas l’utilité auparavant, d’être optimisés pour le mobile? Lorsqu’un site devient optimisé pour le mobile, il va de soi que l’utilisateur espère l’intégration de boutons sociaux tels «partage», «j’aime» ou «tweet». Ainsi, est-ce que de plus en plus de sites verront apparaître de telles fonctions en raison de l’optimisation mobile de ces derniers?
Par ailleurs, Apple a annoncé que, plus tard au courant de l’année, il y aura le lancement d’un système d’exploitation pour iPhone et iPad qui permettra d’ouvrir plus d’une application à la fois… Ceci signifie que le marketing d’applications mobile devra se transformer. Vous verrez de plus en plus d’applications «rouler» en tout temps sur votre iPad. Est-ce alors la fin des alertes «push» de Facebook? Est-ce qu’un outil de clavardage multiplateforme comme Adium verra le jour sur le iPad amenant ainsi certains usagers qui étaient déjà disponibles via messages textes à devenir disponible via clavardage et ce, en tout temps?
Les applications risquent de devenir beaucoup plus complexes avec le iPad, puisque ce dernier élargit la vision du Web actuel: le Web n’est plus une barre de défilement latérale, le Web peut partir dans tous les sens et devient sans limites. L’intégration des médias sociaux pourra donc aussi devenir plus poussée sur cet engin que sur le iPhone, car il est limité par la grandeur de son écran. Sans compter que le système d’exploitation actuel du iPad permet de créer un visuel plus riche et ainsi, les médias sociaux pourront devenir très perfectionnés de manière mobile. Par exemple, certaines pages de fans possèdent des onglets personnalisés, mais nous ne pouvons pas voir ces derniers sur l’application mobile de Facebook, car ils sont présentement trop complexes pour le téléphone. Ce n’est maintenant plus le cas avec un outil comme le iPad. Cela permettra donc de créer une expérience beaucoup plus riche dans ces pages.
Pour certains, les médias sociaux sont en grande partie un simple jeu. Il suffit de penser à la popularité des applications comme Farmville. De telles applications devenaient beaucoup moins attrayantes sur le téléphone. Avec le iPad, non seulement pourront-elles devenir plus intéressantes, mais certains jeux des médias sociaux délaisseront l’ordinateur classique et ne seront disponibles que sur cette plateforme. (Canoe)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *