Début d’année difficile pour les technologies

Par Agence France presse
Bug informatique sur l’envoi de textos entre opérateurs ou dysfonctionnement de produits high-tech les plus perfectionnés comme l’iPhone, l’année commence difficilement pour les technologies de communication. « Un petit SMS de voeux qui se transforme en MMS et qui est reçu plusieurs fois par mes contacts = 270 euros hors forfait, et j’ai bien peur que ce ne soit pas fini ! », s’énervait un client d’Orange dès le 1er janvier dans un forum d’assistance sur Internet. Alors que plus de 930 millions de SMS ont été envoyés par les opérateurs SFR, Orange et Bouygues Telecom dans la nuit du réveillon et au cours du 1er janvier pour fêter la nouvelle année, un bug informatique a en effet perturbé l’envoi des textos. France Télécom-Orange invoque « le non-fonctionnement du réseau d’un opérateur » tiers, tout en assurant que cela ne donnera pas lieu à une surfacturation de ses propres clients. Même s’il a fait l’objet d’une alerte dans les forums d’assistance, cela reste un « problème restreint », qui touche au maximum « quelques centaines de clients » mais comme le problème existe « on est en train de le traiter », indique l’opérateur. Contacté par l’AFP, Bouygues Telecom, dont le nom circule comme étant l’opérateur ayant rencontré des difficultés, rejette l’accusation et assure que tous ces envois « viennent de chez Orange », et quelle qu’en soit la cause, chez Bouygues « on fait en sorte que ce qu’on nous envoie soit acheminé le mieux possible ». « Nos clients n’ont pas déclaré de problèmes particuliers », ajoute-t-on. SFR, pour sa part, affirme n’avoir pas eu de bug et être plutôt satisfait du déroulement de cette nuit très dense pour laquelle l’opérateur avait mobilisé 70 personnes supplémentaires. Autre désagrément, celui-là réservé aux possesseurs d’iPhones et iPods d’Apple, le changement d’année a provoqué un problème avec les alarmes occasionnelles (et non celles qui se répètent régulièrement) de ces appareils. Le problème était en cours de règlement dans la journée, même si certains n’ont pas pu éviter la panne de réveil au petit matin. C’est la deuxième fois, en quelques mois, que les iPhones sont touchés par un problème d’alarme. Lors du changement d’heure à l’automne, des Australiens puis des Britanniques avaient reproché à Apple que leur alarme ne se soit pas mise à l’heure d’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *