La console est « tombée » face aux hackers : PlayStation 3 : le « hacking » ultime est là !

Après avoir longtemps résister aux multiples tentatives de «hacking», il semble que la dernière console HD de Sony soit totalement ouverte.
La 27e édition du Chaos Communication Congress (27C3) de Berlin (Allemagne), qui est le rendez-vous annuel des hackers de toute la planète, fut marqué par la démonstration du collectif « Faill0verFlow », qui a réussi le tour de force d’ouvrir le système de sécurité de la PlayStation 3 de Sony. La «Team» a pu calculer et identifier les divers « keys » privés permettant à la console d’identifier et de lancer n’importe quelle application, logiciel ou jeu officiel à son démarrage (boot). Elle explique qu’il suffit juste de rajouter des clés publiques pour ouvrir le système de sécurité de la console et ainsi pouvoir faire fonctionner n’importe quel fichier binaire dessus. Le collectif « Fail0verFlow » a expliqué que la raison principale qui l’a amené à s’intéresser au hack de la console était tout simplement le blocage que Sony avait mis en place depuis plus d’un an, empêchant notamment l’installation du logiciel Linux sur sa console via une mise à jour du « firmware » officiel.
Suite à la diffusion des ces « privates keys » de la PlayStation 3, le célèbre hacker GeoHot, connu précisément pour avoir été le premier à « jailbreaker » l’iPhone d’Apple, récidive et publie sur son site Internet la «Master Key» ou «Root Key» de la console, le dernier rempart empêchant la lecture et le lancement de copies de jeux et de l’installation de programmes de type « homebrows » sur celle-ci. En identifiant la «Root Key», il sera désormais possible de décrypter et de signer n’importe quelle application non officielle sur la console. Le système qui empêchait toute lecture sur la machine de copies gravées de jeux ne pourra plus le faire, car la distinction  des  jeux officiels et des copies gravées n’est plus possible. Certains pensent déjà que le « jailbreak » de la console par  un « dongle USB » est devenu obsolète, tellement les annonces de hacking de la console de Sony qui se sont succédé ces derniers jours commencent déjà à enthousiasmer un bon nombre de « forummeurs » sur la Toile.
Si, pour le moment, le géant japonais de l’électronique n’a pas encore réagi à ces annonces, nous imaginons dès maintenant le bonheur des développeurs qui vont se donner à coeur joie à concocter divers applications, homebrews et autres custom-firmware ainsi que la réinstallation de Linux et la possibilité de jouer aux ISO des jeux sur la console qui a tenu sans doute le plus longtemps face aux assauts des hackers de la planète.  Selon les dires des hackers de la Playstation 3, Sony ne pourra plus protéger sa console, ni arrêter ce hack via une mise à jour software, car la faille qui a permis cet exploit est tout simplement dû à l’architecture même du système de protection de la console et dans la conception même du système de signature.S. M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *