Nouvelle démarche dans sa mission de vérification : L’Arcep « géolocalise » les taux de couverture 3G

En France, les opérateurs Orange France, SFR et Bouygues Telecom ont l’objectif d’atteindre des taux de couverture en 3G du territoire bien définis. Ainsi, Bouygues Telecom a l’obligation d’atteindre 75% de la population en technologie 3G à la fin 2010. SFR, quant à lui, doit atteindre 88% de la population avant la fin 2010, 98% avant la fin 2011 et 99,3% fin 2013. Enfin, Orange France doit atteindre une couverture de la population en 3G de 91% avant la fin 2010 et 98% avant la fin 2011. Quant au 4e opérateur français, Free Mobile, il devra, pour sa part, couvrir 27% de la population en 2012, 75% en 2015 et 90% en 2018. Et c’est à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) qu’échoit la responsabilité de vérifier les engagements pris par ces opérateurs. Pour ce faire, cette dernière utilise la base de population géolocalisée à l’adresse de PBBI, la « Base Immeubles » pour déterminer le taux de population couverte en 3G.
En effet, les rapporteurs de l’Arcep s’appuient sur une base de données de la population géolocalisée au niveau de l’adresse de Pitney Bowes Business Insight, acteur incontournable du géo-décisionnel. Il s’agit d’une base exhaustive, qualifiée et mise à jour chaque année, qui compte 19 millions d’adresses en France métropolitaine. Elle permet de répondre aux impératifs de l’Arcep qui avait comme exigences de travailler à des niveaux géographiques très précis avec des informations fraîches sur la population résidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *