Record : 26 Tb/s sur 50 kilomètres

Le professeur Jurg Leuthold

Des chercheurs du KIT (Karlsruher Institut für Technologie, l’Institut de technologie de Karlsruhe en Allemagne) viennent d’annoncer avoir atteint un débit de 26 térabits par seconde sur une distance de 50 km grâce à seul faisceau laser, battant au passage le record du monde en la matière. Cela représente 700 DVD transférés en une seconde, ou bien 400 millions d’appels téléphoniques simultanés. Assez ironiquement, toute la difficulté réside dans l’encodage et le décodage des informations plutôt que dans la transmission même des données. Aucun dispositif électronique n’est en effet capable à l’heure actuelle d’absorber une telle quantité de données, et les chercheurs ont donc dû mettre au point un procédé purement optique permettant de « diviser » le flot de données en paquets plus petits qui pourront eux être traités et décodés de manière électrique. Du côté de l’encodage, les chercheurs ont utilisé un procédé OFDM classique (les signaux numériques sont codés par répartition en fréquences orthogonales, sous forme de multiples sous-porteuses), similaire à celui utilisé par l’ADSL, le VDSL, le Wi-Fi ou encore la télévision numérique terrestre. Une FFT permet de séparer les porteuses entre elles. En pratique, si l’exploit est bien réel, il devrait s’écouler encore quelques (dizaines d’années avant que Monsieur tout-le-monde profite d’un tel débit chez lui…

Une réflexion sur “Record : 26 Tb/s sur 50 kilomètres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *