Entrée en Bourse Est-ce que Facebook est prêt ?

Beaucoup plus que ce qui s’est passé pour l’introduction de Google en Bourse, l’opération Facebook est ce qui est attendu pour être l’une des introductions en Bourse la plus importante jamais vu pour une entreprise Internet. Facebook Inc. se prépare pour être l’une des plus importantes IPO pour une entreprise qui ne travaille que sur le  Web mais qui est le leader des réseaux sociaux dans le monde. Alors IPO, on y va ou pas ? Facebook est une application web développée par Mark Mark Zuckerberg, qui a maintenant 27 ans, dans sa chambre du dortoir de Harvard College en 2004. Ce dernier avait toujours affirmé qu’il n’était pas pressé d’entrer en Bourse. Pendant ce temps -et il faut quand même travailler- les recettes publicitaires de Facebook ont atteint la coquette somme de  3,8 milliards de dollars en 2011 contre 264 millions de dollars en 2008, selon les estimations du cabinet d’études eMarketer. De plus, à la fin de l’année 2012, eMarketer estime que les recettes annuelles de Facebook atteindront près de 6 milliards de dollars. Mark Zuckerberg disait, il y a quelques mois, au Wall Street Journal : «  J’ai construit Facebook en tant que produit et non comme une entreprise. » Il a pris et il a fait une croissance inouïe contrairement à Amazon qui a dû attendre longtemps avant d’exploser. D’ailleurs, les prévisions affirment que le réseau social sera adopté par un être humain sur sept car il atteindra d’ici à août-septembre le milliard d’utilisateurs. Tout le monde attend cette entrée en Bourse qui va certainement bouleverser l’ensemble des connaissances boursières. Tous les spécialistes s’attendent à une ruée lors de l’ouverture ; entre-temps Mark Zuckerberg dit : « Notre mission est d’amener les gens à se connecter. Nous avons besoin pour bâtir une entreprise très forte de construire des produits bons pour eux. » Est-ce une nouvelle façon de voir les choses qui fait que les revenus augmentent sans pour cela s’aliéner les utilisateurs. Pour notre part, nous autres Algériens, nous allons regarder cette opération comme si nous habitions la planète Mars et sans que cela nous concerne. Dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *