Après le vol de 6,5 millions de mots de passe LinkedIn rassure ses utilisateurs

En réaction au piratage de 6,5 millions de mots de passe mercredi 6 juin, le réseau social professionnel LinkedIn a publié, samedi 10 juin, un nouvel article sur son blog « pour être aussi transparent que possible ». Vicente Silveira, responsable produit et données chez LinkedIn, affirme ainsi que les adresses e-mails correspondant aux mots de passe n’ont pas été publiées et que la plupart des mots de passe mis en ligne sont restés cryptés. « Nous travaillons étroitement avec le FBI, qui poursuit activement les auteurs du délit, déclare ainsi Vincente Silveira. Nous n’avons pas connaissance de comptes d’utilisateur piratés à la suite du vol de mots de passe. D’après notre enquête, tous les mots de passe que nous considérions ‘à risque’ ont été désactivés. » LinkedIn a également annoncé avoir créé une « équipe de sécurité de classe mondiale » chargée d’approfondir le système de cryptage des mots de passe en rajoutant une couche de protection supplémentaire par rapport à ce qui était déjà en place lors du vol de données de mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *