Il soupçonne un espionnage à grande échelle ESET vient de découvrir le virus « ACAD/Medre.A »

Des dizaines de milliers de fichiers CAO d’AutoCAD dérobés laissent entrevoir une opération d’espionnage industriel de grande ampleur. ESET, spécialiste en matière de détection proactive des menaces, a découvert un virus qui vise des schémas de conception assistée par ordinateur (CAO) créés avec le logiciel AutoCAD. Récemment, le virus ACAD/Medre.A a connu un pic important de diffusion au Pérou repéré par ESET Live Grid, le centre d’analyse Cloud d’ESET, en fonction des remontées de données d’utilisateurs de ses solutions employées dans le  monde entier. Le laboratoire d’ESET a observé que le virus vole des dossiers et les envoie à des adresses mails situées en Chine. ESET a travaillé avec le fournisseur d’accès chinois Tencent, le Chinese National Computer Virus Emergency Response Center et l’éditeur Autodesk, créateur d’AutoCAD, pour arrêter la diffusion de ces fichiers. ESET confirme que des dizaines de milliers de plans AutoCAD, provenant principalement d’utilisateurs situés au Pérou, s’échappaient au moment de la découverte. ESET a développé depuis un outil de désinfection gratuit, disponible sur ESET.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *