Vente de mobiles : Huawei passe à la 3e place mondiale

huaweiPour l’année 2012, il s’est vendu 1,7 milliard d’appareils mobiles, ce qui donne une hausse de 1,2 par rapport à 2011 et côté smartphones, les ventes s’élèvent à 712,6 millions
Le duel au sommet entre Samsung et Apple a mis dans l’ombre le reste des fabricants de terminaux mobiles et en particulier la montée en croissance et en puissance des entreprises chinoises comme Huawei et ZTE et la baisse des ventes de Nokia, HTC et autre RIM. En effet, selon le compteur international IDC, le quatrième trimestre de 2012 a progressé de 1,2% par rapport au 3ème trimestre 2012. Il s’est vendu, selon IDC, 473,4 millions de terminaux mobiles durant le 4e trimestre 2012 dont 219,4 million de smartphones. Pour l’année 2012, il s’est vendu 1,7 milliard d’appareils mobiles, ce qui donne une hausse de 1,2 par rapport à 2011 et côté smartphones, les ventes s’élèvent à 712,6 millions, ce qui donne une hausse de 44,1% par rapport à 2011, faisant dire aux analystes d’IDC que « la forte croissance du smartphone devrait se poursuivre ». Concernant les joueurs, le 4e trimestre a mis Huawei en 3ème position après Samsung et Apple. La descente aux enfers de LG ne fait que commencer, ZTE passe avant lui. La stratégie de Huawei et ZTE est de s’attaquer à des marchés de masse où le prix de vente est important, ce qui a permis d’augmenter les volumes de ventes mais nous remarquons surtout depuis le MWC de 2012 que Huawei s’oriente vers les marchés haut de gamme avec la gamme Ascend et que ZTE s’oriente vers le marché 4G. Et si nous approfondissons notre analyse, les entreprises de fabrication de terminaux mobiles chinoises semblent obtenir de bons résultats dans les pays émergents. Durant le 4ème trimestre de 2012 et toujours selon les chiffres donnés par IDC, Huawei aurait vendu 4,9 millions de smartphones et ZTE 4,3 millions de smartphones, les plaçant respectivement 3e et 5e fabricant mondial. Pour atteindre ces chiffres, les entreprises chinoises ont dû revoir totalement leur stratégie et s’adapter au marché mondial où le design et les innovations logiciel tirent le marché. 2013 risque d’être l’année où les grands bouleversements seront de la partie. Le premier trimestre 2013, même s’il n’est pas trop parlant, donnera une idée sur l’année 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *