RECHERCHE 

Get Adobe Flash player

L'Essentiel
1

Sites Web marchands Nechrifenet.com, et un de plus …

Un nouveau site marchand a été présenté conjointement par Algérie Cyber Market et Octave.biz. Une nouvelle expérience pour le premier, un « cas d’école » pour le second afin de mieux vendre ses solutions e-commerce La sphère balbutiante des sites Web marchands vient de s’enrichir d’un nouveau-venu : « Nechrifenet.com » (J’achète sur le Net). Il est sans doute le […]

nechriUn nouveau site marchand a été présenté conjointement par Algérie Cyber Market et Octave.biz. Une nouvelle expérience pour le premier, un « cas d’école » pour le second afin de mieux vendre ses solutions e-commerce
La sphère balbutiante des sites Web marchands vient de s’enrichir d’un nouveau-venu : « Nechrifenet.com » (J’achète sur le Net). Il est sans doute le premier à reposer entièrement sur une plate-forme clés-en-main fournie par l’entreprise française Octave.biz, qu’on découvrait il y a quelques semaines (voir IT Mag n° 283) lorsqu’elle annonçait l’ouverture de son bureau à Alger. Cette fois-ci, c’est aux côtés d’Algérie Cyber Market, propriétaire du site, représentée par Mme Fatma-Zohra Hassan Daouaji. « Nechrifenet.com », dont une déclinaison « app » -pour tablette et smartphones- est prévue, dispose actuellement d’un catalogue de 500 références de produits, constitués pour la plupart d’électroménager ou d’équipements informatiques, avec une vitesse de croisière espérée de 500 nouveaux articles insérés par mois. « Nechrifenet.com » est une première expérience « hybride » dans la mesure où la stratégie de la « vente en ligne », la sienne du moins, est construite sur une logique de « points relais », là où il sera question de récupérer la marchandise commandée et, évidemment, de l’honorer. Autant il n’existe pas encore en Algérie une plate-forme de paiement en ligne digne de ce nom, autant il n’a été écrit nulle part qu’il n’était pas possible de faire du commerce en ligne. La preuve en est dans « Nechrifenet.com », mais aussi dans « ePay.dz », « Guidini.com », « Tbeznyss.com »… à quelques différences près que chacun son cheval de bataille pour convaincre. Et il faut croire qu’il est bel et bien question de convaincre l’utilisateur. « Nechrifenet.com » ne bouleverse pas les pratiques dans l’opération d’achat en ligne. A ce stade, il serait plus juste de parler de « décision d’achat » étant donné que l’acte à proprement parler se déroule dans un « point relais », un magasin conventionné avec le site marchand à partir duquel le client récupère son bien, ainsi que la facture à l’encaissement. Au nombre de 56 répartis dans différentes localités à travers 24 wilayas, ces points « actifs » sont le dernier maillon de la chaîne sur laquelle s’adosse toute une logistique mise en place par « Nechrifenet.com » afin que l’acte d’achat soit pour l’utilisateur la meilleure expérience possible. De toutes les manières, ce dernier n’a rien à perdre à tenter la chose étant donné que son inscription ne l’engage à rien de la même manière que sa commande n’est effective et confirmée que lors de sa présence au niveau du magasin au moment de s’en acquitter. Un processus qui peut durer jusqu’à cinq jours si le client choisit de payer par un virement bancaire ou CCP -oui, le site propose d’autres méthodes de paiement- sachant qu’au-delà, si l’acheteur ne fait pas signe, la commande est purement et simplement annulée. A l’heure actuelle, les produits commandés sont livrés gratuitement au point relais choisi dans un délai de 24 heures pour ce qui est d’Alger et ses environs et de 72 heures pour le reste du territoire. La livraison à domicile n’est pas exclue, moyennant un montant forfaitaire, de même que le paiement par CIB sur un terminal de paiement installé au niveau du magasin-relais. Encore une fois, tous les aspects liés à l’acte d’achat sont scrupuleusement respectés et détaillés dans les conditions générales de vente (CGV) qui, même si elles peuvent paraître anecdotiques en comparaison avec les pavés interminables des CGV qu’on peut consulter sur d’autres sites de référence (Amazon.com, eBay.com), ont le mérite d’exister et d’identifier clairement la relation contractuelle et les responsabilités de chacun. Et c’est justement dans cette partie que « Nechrifenet.com » a investi le plus à travers le déploiement de 20 positions qui forment son centre d’appels et d’assistance client ; en plus du choix d’une présence accrue sur les sites de socialisation pour que l’utilisateur soit le seul apte à « juger » de la performance du site et de l’efficacité de ses « points relais ». Le potentiel est là, le territoire est vaste et le créneau du commerce en ligne quasiment vierge, caractérisée par des initiatives qui fleurissent ici et là depuis les trois dernières années. Un véritable filon pour l’emploi sachant que rien que pour faire fonctionner « Nechrifenet.com », ce sont une centaine de personnes entre logistique, relation client, livreurs, et marketeurs. L’avenir ? Mme Fatma-Zohra Hassan Daouaji le voit dans l’expérience utilisateur. « Nous sommes dans une logique de wait-and-see. Nous récolterons tout au long de cette expérience les avis et les impressions des utilisateurs et, au bout, nous réagirons en nous adaptant. » Mais l’avenir, c’est aussi Kitabi.dz (Mon Livre), un site marchand dédié? aux livres et même au parascolaire, qui sera lancé dans quelques semaines !

Partager:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Ecrit par: Samir Tazaïrt

Journaliste spécialisé

There is 1 comment

  • Tbeznyss dit :

    Bonjour,

    Merci de rectifier l’adresse du site en TBEZNYSS.COM et non TBEZNYSS.NET

    Cordialement

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>