La wilaya d'Alger choisi ses startups pour transformer la capitale en une ville intelligente

A l’occasion de la signature de ces conventions, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a appelé à aider les jeunes universitaires porteurs d’idées innovantes à créer leurs propres startups dans les plus brefs délais, et ce, en soutien au Plan stratégique de la wilaya d’Alger, pour en faire ainsi, une ville intelligente dans les plus brefs délais.
Pour ce faire, la wilaya d’Alger avait créé des espaces appelés « incubateurs », auxquels ont pris part environ 1 000 jeunes universitaires, dont des jeunes algériens établis à l’étranger, en vue d’encourager les jeunes à créer ce genre d’entreprises, a rappelé M. Zoukh avant d’ajouter que plusieurs facilitations leur seront accordées afin qu’ils puissent  concrétiser leurs projets sur le terrain, telles que les locaux et les crédits  » avec la possibilité de bénéficier de crédits accordés par la Banque mondiale », en appui aux startups.
En outre, Mme Slimani Fatiha, chargée d’études et de synthèses à la wilaya d’Alger a rappelé le rôle des startups dans le concours qui a été lancé dernièrement à l’hôtel El Aurassi à Alger, autour de projets portant sur les idées innovantes, ajoutant à ce propos, que 60 projets seront lancés au cours des 4 prochains mois, comme première étape, et ce, dans le cadre du projet « Alger ville intelligente ».
Ces projets porteront sur le développement d’un environnement propice au développement des startups, ainsi que toutes les applications intelligentes qui visent à améliorer la gestion intelligente et le cadre de vie dans la ville d’Alger.
(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *