Le chiffre d'affaires trimestriel de Microsoft s'élève à 26,8 milliards de dollars, tiré par Office et le cloud

Microsoft a affiché des résultats financiers largement positifs au cours de son troisième trimestre fiscal, affichant une forte croissance dans la plupart des segments, y compris dans ses activités cloud.
Dans l’ensemble, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 26,8 milliards de dollars pour les trois premiers mois de 2018, en hausse de 16% par rapport à 23,2 milliards de dollars en 2017. Son bénéfice net s’est élevé à 7,4 milliards de dollars trimestre. Les revenus de la plate-forme cloud Azure ont augmenté de 93%, tandis que les ventes du segment Productivité et processus métier de l’entreprise (incluant Office et Dynamics) ont progressé de 17% à environ 9 milliards USD.
Un petit bemol contradictoire, les revenus des Windows OEM ont chuté de 8% par rapport à 2017. Cela pose des questions. Est-ce que cela est dû au rétrécissement du marché global des PC ? cela n’est pas confirmé par Intel. Selon ses chiffres, le marché des PC est stable avec un tres petite augmentation par rapport à 2017.
Ou bien, deuxième solution, Microsoft délaisse le marché OEM ? D’autant plus qu’il parle d’une augmentation des licences sur le marché des ordinateurs d’entrée de gamme et d’un autre côté, l’activité Windows OEM Pro a progressé de 11% d’une année sur l’autre.
L’autre activité de Microsoft qui était en souffrance, nous parlons de Surface, qui a connu un premier trimestre difficile en 2017, a rebondi et augmenté de 32%, passant de 831 millions de dollars au cours des trois premiers mois de 2017 à près de 1,1 milliard de dollars au cours de la même période cette année.
Par contre, LinkedIn, que Microsoft a acquis en 2016, a continué de croître sous son nouveau propriétaire. Le réseau social professionnel a généré des revenus de plus de 1,3 milliard de dollars au cours du dernier trimestre, contre 976 millions de dollars pour la même période en 2017. L’activité Game de Microsoft à travers la Xbox est resté stable grâce à une augmentation des services Xbox et des ventes de logiciels.
Enfin le chiffre d’affaires de Dynamics 365, la suite d’applications métier de Microsoft qui est en concurrence directe avec les offres de Salesforce, Oracle et autres, a augmenté de 65% d’une année sur l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *