Mission onusienne des Affaires spatiales: ASAL à Tunis

Le bureau des affaires spatiales de l’ONU a mené, en mars dernier en Tunisie, une mission de conseil technique, composée entre autre d’une équipe technique de l’Agence spatiale algérienne (ASAL). Cette mission s’inscrit dans le cadre des activités prévues au titre du programme des Nations unies sur l’utilisation des technologies d’origine spatiale pour la gestion des catastrophes et des interventions d’urgence « UN-SPIDER », indique l’ASAL sur son site web.

Cette mission vise à identifier les besoins du pays en termes d’informations spatiales pour la gestion des risques et catastrophes, à discuter de leur utilisation aux mêmes fins, et à formuler par la suite des recommandations sur les améliorations à apporter en conséquence. L’équipe d’experts a rencontré  les principales autorités de gestion des catastrophes du pays.

La mission a été conduite par des experts techniques de l’ASAL, de l’Agence spatiale roumaine (ROSA), de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), de l’Observatoire national d’Athènes (NOA), et un expert du service du programme européen « Copernicus ». L’équipe a bénéficié également de l’appui du chef des applications spatiales du Bureau des Affaires spatiales des Nations Unies.

L’équipe d’experts a visité plusieurs institutions dont l’Office national de la Protection civile, la Direction générale des forêts du ministère de l’Agriculture, la Faculté des sciences de Tunis, l’Université de Tunis El Manar, l’Institut national agronomique de Tunisie, l’Institut national de météorologie, ainsi que le ministère des Affaires locales et de l’Environnement et les représentants des Nations Unies en Tunisie, qui soutiennent les efforts de gestion des catastrophes dans le pays.

Au cours de la mission, un atelier réunissant plus de 20 participants de neuf institutions a eu lieu dans le but de présenter le programme UN-SPIDER à ses homologues tunisiens impliqués dans la gestion des catastrophes, et d’encourager la coopération interinstitutionnelle et le partage d’informations géo-spatiales.

Lors de cet atelier, le représentant de l’ASAL, M. Kamel Tichouiti, a présenté l’Agence spatiale algérienne et son expérience dans le domaine de prévention et gestion des catastrophes ainsi que le Bureau d’appui régional d’Alger.

A l’issue de cette mission et des visites d’évaluation effectuées au sein des différents organismes, des recommandations ont été formulées à l’Office national de la Protection civile de la Tunisie en attendant de transmettre un rapport final détaillé.

Les observations et recommandations préconisées s’articulaient autour des aspects liés à la Politique et coordination, la gestion de données géo-spatiales, le renforcement de capacités et les risques.

L’ASAL au « IEEE Mediterranean and Middle-East Geoscience and Remote Sensing Symposium ».

Toujours à Tunis, des chercheurs du Centre des techniques spatiales (CTS), entité opérationnelle de l’ASAL, ont participé au symposium « IEEE Mediterranean and Middle-East Geoscience and Remote Sensing Symposium (M2GARSS) 2020 », organisé par la société « IEEE Geoscience and Remote Sensing Society ».

Les participants du CTS/ASAL ont présenté des communications portant sur le traitement des images satellitaires panchromatiques, multispectrales et hyperspectrales (prétraitement radiométrique, fusion, démélange, classification, réduction de la dimension et détection de changements) d’une part, et sur la détection et la cartographie de la Kaolinite dans le Hoggar Central, l’estimation de l’irradiance solaire, l’extraction et l’évolution des zones urbaines et végétalisées, ainsi que l’évaluation des potentialités en eaux souterraines d’autre part.

Aussi, les chercheurs du CTS/ASAL ont animé, un stand avec l’exposition des réalisations technologiques et applications thématiques développées par l’ASAL.

De plus, les participants du CTS/ASAL ont intervenu, lors de ce symposium, dans l’évènement « Youg Professional and Women in Geoscience and Remote Sensing Mixer ». Ces interventions ont porté sur les activités des femmes et des jeunes chercheurs dans les domaines des sciences de la Terre et de la télédétection spatiale en Algérie.

En marge de cet évènement, le Chapitre Algérien IEEE GRSS a tenu une réunion, regroupant les chercheurs du CTS/ASALavec d’autres chercheurs Algériens ayant participé à ce symposium, visant à stimuler d’avantage les activités menées en Algérie dans les domaines des sciences de la Terre et de la télédétection spatiale. A cette occasion, le Chapitre Algérien IEEE GRSS a honoré M. Karoui Moussa Sofiane, chercheur au CTS/ASAL et ce, suite à son élévation au grade de « IEEE Senior Member » a l’issue du Panel Review Meeting, tenu le 15 février 2020 à Orlando (Floride, USA).

Un chercheur du CTS/ASAL primé au concours « Three Minute Thesis (3MT) Competition »

M. Mansour Djamel, jeune chercheur au CTS/ASAL, a brillement participé au concours « Three Minute Thesis (3MT) Competition » avec la présentation de ses travaux de thèse de doctorat portant sur le suivi des zones urbaines et végétalisées à partir d’imagerie satellitaire. Aussi, il est à signaler l’obtention du prix du troisième meilleur papier affiché, par M. Djerriri Khelifa chercheur au CTS/ASAL, portant sur la classification orientée objet des images satellitaires via Google Engine. M. Karoui Moussa Sofiane, quant à lui a fait partie du panel des évaluateurs de ces deux compétitions.

La forte implication des chercheurs du CTS/ASAL est à souligner et ce, dans différentes actions avant et durant la tenue de ce premier évènement régional dédié aux sciences de la Terre et de la télédétection spatiale, avec une participation remarquée à tous les niveaux : Comités technique et d’organisation, dans les processus d’évaluation et dans les sessions dédiées à l’évaluation des meilleurs papiers et posters scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *