Edito 435: TPE et opportunité(s)

La Covid-19 a fonctionné comme un catalyseur, un accélérateur de la prise de conscience économique. Elle a mis à nue les carences du système économique et aura sans doute un impact sur les habitudes futures des acteurs économiques. Consommer local, produire local ou se déplacer autrement. Telle a été l’expérience vécue par les milliards d’êtres humains.
Et si la pandémie était l’occasion, si ce n’est le signal, qu’il y a quelque chose à changer dans nos modes de vie et de production, et donc notre organisation économique ? En remettant en cause tous les repères et modèles économiques, cette crise donne l’opportunité de repenser en profondeur notre économie sur tous les plans. Même si la Covid-19 a mis à mal le monde dans lequel nous vivons, elle a été bénéfique pour beaucoup de petites entreprises qui ont pu exister, créer, innover et vendre. Au lieu de baisser les bras, cette période est vécue comme une opportunité pour grandir et exceller.
La Covid-19 est passée d’une crise sanitaire à une crise économique et sociale, les populations ont radicalement changé leur façon de vivre et de consommer. L’usufruit de cette période, qui n’est pas encore terminée, est le fait que l’algérien a développé un lien plus profond avec le monde numérique et a réalisé l’importance d’inclure la numérisation et l’automatisation dans le secteur économique. La transformation numérique et sa pérennisation laissent en effet entrevoir des évolutions sur le long terme. Il y a eu un changement important dans notre rapport au monde, à notre consommation, à nos déplacements, à notre fabrication. Il y aura un avant et un après-Covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *