L'Essentiel
0

68% des entreprises déclarent avoir des projets en risque faute de ressources adaptées à l’Internet des Objets

Cette année, le World Quality Report 2016 révèle que de plus en plus d’entreprises (85%) choisissent de s’appuyer sur l’Internet des Objets (Internet of Things, IoT) pour réduire leurs coûts et améliorer leur efficacité opérationnelle mais plus des deux tiers (68%) ne disposent pas d’une stratégie de tests adaptée à cette branche spécifique de l’IT. […]

Cette année, le World Quality Report 2016 révèle que de plus en plus d’entreprises (85%) choisissent de s’appuyer sur l’Internet des Objets (Internet of Things, IoT) pour réduire leurs coûts et améliorer leur efficacité opérationnelle mais plus des deux tiers (68%) ne disposent pas d’une stratégie de tests adaptée à cette branche spécifique de l’IT. L’étude analyse le niveau de qualité des applications et les différentes pratiques de test dans de nombreux secteurs d’activité de 32 pays différents. Les entreprises, qui doivent déployer de nouveaux produits et services digitaux à un rythme toujours plus soutenu, rencontrent souvent des difficultés à trouver le bon équilibre entre qualité et rapidité de développement, et plus particulièrement dans le cadre de l’IoT. Après avoir augmenté de 18% à 35% au cours des quatre dernières années, la part du budget IT dédiée à l’Assurance Qualité a diminué cette année pour revenir à 31%. Les prévisions indiquent néanmoins que ces dépenses devraient remonter à 40% d’ici 2019.     L’étude souligne également que de plus en plus d’entreprises adoptent des méthodes agiles et DevOps pour accélérer le déploiement de nouveaux produits et services. Cependant, 44% d’entre elles se montrent réticentes à l’idée de faire participer les équipes de test à la phase initiale de planification craignant que cela ne retarde la mise en vente. Pourtant, sans cette étape cruciale, elles mettent en risque la sécurité de leurs activités.
En matière de DevOps, le rapport montre que les défis de l’adoption vont bien au-delà des simples problèmes d’Assurance Qualité et de risque métier. Les entreprises peuvent fortement limiter les bénéfices de l’approche DevOps si elles ne parviennent pas à faire travailler ensemble les directions métiers. Pour compenser les coûts supplémentaires induits par l’adoption de ces nouvelles technologies, 40% des organisations s’appuient sur des systèmes d’analyse prédictive permettant d’automatiser une grande partie du processus de test.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
softbank01
Après son rachat par le japonais Softbank ARM se lance dans les puces pour l’automobile

ARM, le concepteur de puces britannique qui a récemment été mangé par le japonais Softbank pour 32 milliards de dollars,...

Fermer