L'Essentiel
0

8 millions d’Européens ont acquis des compétences technologiques

Il est certes difficile de quantifier ce que peut faire une entreprise pour le monde du travail. Suite à un rapport diffusé par Microsoft lors du GLF 2007, Microsoft a, au cours des trois dernières années, offert l’accès à la technologie et des formations à plus de 8 millions d’Européens grâce à toute une palette […]

Il est certes difficile de quantifier ce que peut faire une entreprise pour le monde du travail. Suite à un rapport diffusé par Microsoft lors du GLF 2007, Microsoft a, au cours des trois dernières années, offert l’accès à la technologie et des formations à plus de 8 millions d’Européens grâce à toute une palette de programmes, à l’élaboration de cursus, à de stages et à des partenariats, leur offrant ainsi les compétences nécessaires pour être compétitifs dans l’économie actuelle. Voilà ce qui devrait être fait en Algérie. On «offre» un marché, en contrepartie d’une formation d’autant plus que de nouvelles études d’IDC mettent en évidence l’importance croissante de la capacité à utiliser les technologies de l’information et de la communication (ICT) dans tous les secteurs et dans la plupart des fonctions. Sans oublier que les gouvernements et les universitaires du monde s’accordent à dire que les formations en ICT sont un instrument favorisant les perspectives et les créations d’emploi. Ce besoin de compétences en technologie, ticket d’entrée sur le marché du travail actuel, est de plus en plus critique d’autant plus que le marché de l’emploi requiert de plus en plus de compétences en ICT, quelles que soient les fonctions occupées.
Pour en revenir à ce géant du Soft, en collaboration avec Cisco, il compte former plus de 100 000 individus d’ici à 2010 afin qu’ils acquièrent des compétences en matière de technologie et d’emploi. Les partenaires s’engagent à améliorer les perspectives d’emploi des individus désavantagés et à répondre à la demande des employeurs portant sur du personnel doté de compétences informatiques élevées. Cette initiative conduira également à étendre le nombre de centres de formation locaux offrant des cours Microsoft et Cisco.
Le but est de déboucher sur la création d’une main-d’œuvre très qualifiée en offrant l’accès à des formations favorisant la technologie et les compétences. Pour ce qui concerne «notre» Microsoft, qui est sans directeur général depuis la sortie de Belbari, elle est, comme chacun le sait, gérée directement par Microsoft Maroc. Conséquence directe : il ne faut pas s’attendre à grand-chose. S’il y a de la formation, elle ne sortira pas des «Twin Tower» et s’il y a de la communication, elle s’arrêtera à Casablanca.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Graveurs CD et DVD plus chers

Tout support appelé à fixer une œuvre audiovisuelle, lire graveur de CD-Rom ou de DVD, a connu, depuis peu, une...

Fermer