L'Essentiel
1

Administration électronique L’Intérieur et la Justice en pionniers

Plusieurs mois après l’installation de Mohamed El Ghazi au ministère chargé de la Réforme du service public, quelques améliorations sont annoncées dans la délivrance des documents dans les services dépendant des ministères de l’Intérieur et de la Justice. Pour ce dernier département, c’est le retrait de tous les documents administratifs auprès des instances judiciaires qui […]

entreprises-digitalisationPlusieurs mois après l’installation de Mohamed El Ghazi au ministère chargé de la Réforme du service public, quelques améliorations sont annoncées dans la délivrance des documents dans les services dépendant des ministères de l’Intérieur et de la Justice. Pour ce dernier département, c’est le retrait de tous les documents administratifs auprès des instances judiciaires qui pourra s’effectuer à distance dès la fin 2014.

L’annonce a été faite depuis quelques jours par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh. Il a indiqué que les citoyens pourront retirer à distance tous les documents, dont le certificat de nationalité et le casier judiciaire, avant la fin de l’année en cours, précisant que cette procédure commencera avec les casiers judiciaires vierges.Le ministre a ajouté que ses services œuvreront avec le ministère des Finances à résoudre le problème des timbres fiscaux pour permettre au citoyen de retirer ses documents à distance, soulignant que l’opération concernera aussi la signature électronique.Cette nouvelle mesure, qui s’inscrit dans le cadre de la modernisation du secteur de la Justice, concernera aussi l’audition des témoins à distance, a affirmé M. Louh.Pour ce qui est de l’Intérieur, ce sont surtout les APC qui sont intéressées par l’informatisation des fichiers d’état civil.La mise en service du registre national d’état civil numérisé permet désormais au citoyen de se faire délivrer, où qu’il soit, et par voie informatique, son acte de naissance contenant un code barre qui le distingue et assure son authenticité et ce, depuis février dernier. L’opération est effective à travers toutes les communes du pays épargnant aux citoyens le déplacement à leur lieu de naissance, pour retirer leurs documents.L’automatisation du registre d’état civil, faut-il le préciser, entre dans le cadre des engagements pris par le ministre de l’Intérieur relatifs à l’amélioration de  la qualité des prestations que fournit l’administration aux citoyens. Grâce à ce système informatique en forme de réseau, chaque citoyen peut désormais, devant un guichet, se faire délivrer un document dans les plus brefs délais. La délivrance ne prend en fait, que quelques minutes.L’APC peut désormais établir, en quelques minutes les actes de naissance de l’année 1900 à 2012 qui sont numérisés à 100%. La numérisation des archives prend des proportions différentes selon les communes. Des essais sur le fichier national devant être effectués auparavant dans plusieurs communes des 48 wilayas.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There is 1 comment

  • […] Administration électronique L'Intérieur et la Justice en pionniers IT Mag La délivrance ne prend en fait, que quelques minutes.L'APC peut désormais établir, en quelques minutes les actes de naissance de l'année 1900 à 2012 qui sont numérisés à 100%.  […]

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Registre de commerce électronique, Passeport, télé-déclaration… Le virage digital de l’Etat

    Les analystes l’interprètent en tout cas comme une forme de modernisation de l’action publique. Les ministères suivent en fait une...

    Fermer