L'Essentiel
0

Algérie Poste passera au statut de banque en 2009

Face aux interminables queues devant ses guichets et aux courantes coupures de son réseau irritant son importante clientèle – une communauté de plus de 9 millions clients -, Algérie Poste vient de prendre la décision de quadrupler la capacité de son réseau télé-informatique. Inscrite dans le cadre du programme global de développement et de modernisation […]

Face aux interminables queues devant ses guichets et aux courantes coupures de son réseau irritant son importante clientèle – une communauté de plus de 9 millions clients -, Algérie Poste vient de prendre la décision de quadrupler la capacité de son réseau télé-informatique.
Inscrite dans le cadre du programme global de développement et de modernisation des services postaux, cette autre action du plus grand organisme financier en Algérie, après le Trésor public, vise à améliorer la prestation de son service le plus utilisé, le compte courant postal (CCP) en l’occurrence.
Ainsi, la capacité de son switch, qui est actuellement de 4000 accès simultanés aux comptes des usagers, sera multipliée par quatre pour atteindre les 16 000 demandes de retrait, virement, prélèvement sur compte ou encore de consultation d’avoirs.
L’initiative vient également appuyer les efforts déployés par Algérie Poste en matière de déploiement de son système de paiement électronique auquel seront reliés quelque 4,5 millions de clients d’ici à la fin de l’année. La poste algérienne a aussi, rappelons-le, mis en place dans ce cadre un réseau de 400 distributeurs automatiques de billets (DAB) et de 310 guichets automatiques de billets (GAB).
Dans cette perspective de généralisation du système de paiement de masse, l’entreprise que dirige Mme Ghania Houadria œuvre également pour l’achèvement de l’informatisation de l’ensemble de ses 3293 bureaux couvrant toutes les communes du pays.
Le défi est, en effet, de taille quand on sait que chez les postiers l’on se prépare aussi pour de nouveaux services qui naîtront du passage annoncé au statut de banque.
Le projet, actuellement en chantier, sera mené en coopération avec la Poste française, un partenaire avec lequel Algérie Poste entrera en joint-venture à partir de janvier 2008.
L’accord-cadre de la convention, qui sera signée incessamment entre les deux parties, portera, apprend-on, sur une assistance dans les domaines du conseil et du marketing. Ce partenariat devrait également s’étendre au volet organisationnel et de la formation des personnels en prévision des nouveaux services à assurer en tant que banque poste.
Loin de concurrencer les banques déjà opérationnelles favorisant à plus d’un titre les grands porteurs, la poste s’identifie, d’ores et déjà, comme une banque du petit salarié, du petit porteur et du petit consommateur, une catégorie de clientèle qui constitue l’essentiel de son actuelle clientèle. L’an 2008 sera ainsi l’année des grands chantiers qui déboucheront en 2009, affirme-t-on, sur une poste fortement informatisée et assise sur un important système de paiement électronique qui la confortera dans sa vocation nouvelle de banque.
En attendant donc la banque poste de 2009, l’actuelle poste s’est, par ailleurs, attaquée à un épineux problème souvent décrié par ses clients, à savoir l’insatisfaisante distribution du courrier. La directrice générale annonce une série de mesures pour 2008 afin d’améliorer cet autre segment de l’activité postale. L’introduction des nouvelles technologies et l’automatisation du tri au niveau du centre de Birtouta, qui prendra le relais du centre d’Alger-gare à partir de janvier prochain, et la mise en place de nouveaux mécanismes de distribution sont à même d’impulser, estime-t-on, une nouvelle dynamique dans le service courrier. La poste, qui a pris sur elle de numéroter les rues et les quartiers, compte remédier, en outre, au problème de l’inexistence des boîtes aux lettres en procédant à l’installation de points postaux de proximité dits 3P dans les grandes agglomérations. En plus des autres services, à l’instar du retrait automatique et des distributeurs de timbres, ils seront dotés de boîtes postales communes de collecte et de retrait de courrier.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Connexion du ministère des AE avec les ambassades algériennes dans le monde

Algérie Télécom Satellite ([ATS->www.ats.dz]) a signé dernièrement un contrat avec le ministère des Affaires étrangères (AE) portant sur l’établissement de...

Fermer