L'Essentiel
0

Alors que les chinois ont décroché la 1er place Les Etats-Unis lance un HPC à 200 petaflops

Le ministère de la (DOE) Oak Ridge National Laboratory Energy attend la livraison d’un nouveau système IBM, nommé Summit, au début de 2018, qui sera capable de 200 petaflops de pointe qui sera plus rapide que le détenteur actuel du record, le chinois TaihuLight. TaihuLight de Sunway peut atteindre une vitesse de pointe théorique de […]

Le ministère de la (DOE) Oak Ridge National Laboratory Energy attend la livraison d’un nouveau système IBM, nommé Summit, au début de 2018, qui sera capable de 200 petaflops de pointe qui sera plus rapide que le détenteur actuel du record, le chinois TaihuLight. TaihuLight de Sunway peut atteindre une vitesse de pointe théorique de 124,5 petaflops, et a atteint 93 petaflops sur le benchmark Linpack. De plus, pour la première fois, il n’utilise pas de pièces d’origine américaine car il est alimenté par des processeurs Sunway 260( SW26010) suite à une interdiction américaine d’exportation de microprocesseurs Intel à quatre centres de calcul en Chine. Le Summit, quant à lui, aura recours à des Power9 d’IBM et et un GPU Volta de Nvidia. Summit, qui a 3400 nœuds, aura chaque nœud offrant «plus d’un demi téraoctet» de ce qu’on appelle la mémoire cohérente (HBM + DDR4), plus 800GB de RAM non volatile qui sert de tampon d’éclatement ou de la mémoire étendue. On attend pour voir et comparer.

Intel lance sa 2è génération de processeur Xeon Phi
Après une longue attente, Intel a commencé à livrer ses deuxièmes générations de processeurs Xeon  Phi, fabriqués en 14 nanomètres, visent à accroître les capacités du calcul haute performance,  a déclaré les représentants d’Intel cette semaine au Supercomputing Conference à Francfort, en Allemagne. En dehors des supercalculateurs, les processeurs Phi peuvent également être utilisés pour les systèmes  d’apprentissage et d’intelligence artificielle dans les centres de données. Cette deuxième génération  dispose de 72 noyaux individuels fabriqués en  14-nanomètre  avec  processus de Transistor Tri-Gate baptisé Knights Corner. De plus, le nouveau co-processeur Intel travaillera comme un processeur hôte, c’est à dire capable d’exécuter un système d’exploitation et des applications. Il est proposé avec 16 Go de mémoire sur package MCDRAM, ce qui signifie que les modules sont empilés permettant jusqu’à cinq fois plus de bande passante que la mémoire DDR4. Selon Intel, le coprocesseur peut fournir plus de 3 teraflops de performances de pointe, et est conçu pour l’informatique parallèle.
En termes de performances, Intel dit ses processeurs ont jusqu’à cinq fois plus de performances que GPU accélérateur calcul haute performance (HPC) des produits de Nvidia.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
chiffres02
Edito 387: Chiffre

Le temps n’a pas d’importance dit-on dans la rue tout les jours. Et pourtant, l’heure est importante surtout pour ceux...

Fermer