L'Essentiel
0

Alors que personne ne s’attendait Microsoft achète linkedin pour 26.2 milliards de dollars

Microsoft  a annoncé l’acquisition du réseau social pour professionnels LinkedIn pour un montant de 26,2 milliards de dollars américains. L’acquisition, de loin la plus importante dans l’histoire de Microsoft, réunit deux entreprises : le numéro un mondial du logiciel et le plus grand site de réseau social professionnel C’est C’est dans un silence sans précédent […]

Microsoft  a annoncé l’acquisition du réseau social pour professionnels LinkedIn pour un montant de 26,2 milliards de dollars américains. L’acquisition, de loin la plus importante dans l’histoire de Microsoft, réunit deux entreprises : le numéro un mondial du logiciel et le plus grand site de réseau social professionnel

C’est C’est dans un silence sans précédent pour le monde du digital que l’opération s’est déroulée. Au matin du 13 juin 2016, Microsoft annonce l’acquisition de LinkedIn pour un montant de 26 milliards de dollars payés cash, annonce effectuée par voie de presse uniquement comme si cet évènement était déjà inscrit dans l’ordre des choses. Le géant du logiciel offre 196 dollars américains pour chacune des actions de LinkedIn dans une transaction financée au comptant. En proposant 196 dollars par action LinkedIn, la firme de Satya Nadella s’apprête à dépenser 26,2 milliards de dollars pour faire l’acquisition du réseau social.  Il s’agit du montant le plus important jamais dépensé par Microsoft pour racheter une autre entreprise, le précédent record étant détenu par Skype, croqué en mai 2011 pour 8,5 milliards de dollars. C’est la plus grosse acquisition de Microsoft depuis l’arrivée de Satya Nadella au poste de PDG. Avec cet achat, Microsoft entre de plein pied dans le monde des réseaux sociaux, secteur non développé par ce géant du soft.
Le titre de LinkedIn a terminé la séance sur un recul de 5,44 dollars américains, Sur cette base, l’offre de Microsoft constitue une prime de plus de 49%. Selon les détails de l’entente, LinkedIn conserverait sa marque de commerce, sa culture et son indépendance. Jeff Weiner restera président et chef de la direction de LinkedIn et se rapportera à Satya Nadella. «LinkedIn a développé une extraordinaire entreprise pour connecter les professionnels du monde entier», a affirmé le PDG de Microsoft, Satya Nadella, dans un communiqué. Ce dernier a souligné que l’objectif de cette acquisition était de créer des synergies notamment avec Microsoft 365, le logiciel du groupe dans le domaine du cloud computing, avec lequel il cherche à faire concurrence à Google car aujourd’hui, la capacité de se passer de la suite Office est de plus en plus aisée. En effet, la penetration des outils de Google dans les entreprises croît et cela tire la sonnette d’alarme pour Microsoft. Satya Nadella, bien implanté dans l’entreprise, veut changer la donne en utilisant LinkedIn et plus particulièrement les reseaux sociaux professionnels qui sera organisé sous forme d’un gestionnaire de projets collaboratifs, offrirait la possibilité de créer des équipes, de partager et stocker des documents propres à un projet et échanger directement en réunion dématérialisée via Skype. Ce sont autant de possibilités qui s’offriraient à nous si ces prédictions s’avéraient exactes. Dans ce cas, l’ensemble des outils Microsoft trouverait un nouveau levier de développement et permettrait à Microsoft d’offrir un service alternatif et crédible à l’ensemble des outils actuellement en déploiement comme Facebook at Work ou Google at work.
D’un autre côté, Jeff Weiner assure que « la combinaison entre le cloud de Microsoft et le réseau de Linkedin nous donne une chance de changer la façon dont le monde travaille ».
Enfin, le réseau social dit regrouper 433 millions d’utilisateurs dans le monde et compte 105 millions de visiteurs uniques par mois, 45 milliards de pages vues par trimestre et plus de 7 millions d’offres d’emplois en ligne. La transaction a été approuvée par les conseils d’administration des deux entreprises. Microsoft souhaite financier l’acquisition principalement par le biais d’émissions de titres de dette. La société a aussi réitéré son intention de finaliser son plan de rachat d’actions totalisant 40 milliards $US avant la fin de 2016. Le titre de Microsoft reculait de 2,40 dollars américains, ou de 4,66%, à 49,08 dollars peu après l’ouverture des marchés boursiers, alors que celui de LinkedIn bondissait de 47,47%, ou de 62,22 dollars  à 193,30 dollars américains. Le succès sera-t-il au rendez-vous ? Réponse dans quelques mois !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
icann-55
ICANN55 à Marakech: Une étape importante dans l’évolution de la gouvernance de l’Internet

Par Angie Graves*  L’ICANN, le régulateur mondial pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet,  a tenu...

Fermer