L'Essentiel
0

Alors qu’il semblait presque à plat Restructuration et investissements pour Nokia

L’ours finlandais n’est donc pas encore mort et il est encore trop tôt pour vendre sa dépouille. Même à Microsoft Après les dernières suppressions d’emploi, Nokia annonce des investissements dans les smartphones. L’ex-leader mondial des terminaux mobiles dont les comptes plongeaient dans le rouge et qui avait raté le tournant des smartphones ne veut pas abandonner […]

L’ours finlandais n’est donc pas encore mort et il est encore trop tôt pour vendre sa dépouille. Même à Microsoft
Après les dernières suppressions d’emploi, Nokia annonce des investissements dans les smartphones. L’ex-leader mondial des terminaux mobiles dont les comptes plongeaient dans le rouge et qui avait raté le tournant des smartphones ne veut pas abandonner le marché des terminaux mobiles. En effet, en parallèle de la suppression de 10 000 emplois, Stephan Elop déclare que « nous allons nous concentrer un peu plus sur les produits et les services chers aux consommateurs et nous allons continuer dans l’innovation qui a toujours défini notre groupe » ; ce qui veut dire que Nokia va se restructurer et concentrer ses investissements sur les smartphones et services. Il a déjà commencé en achetant Scalado, une société suédoise fondée en 2000 et qui est spécialisée dans l’ingénierie de l’imagerie numérique et notamment pour les appareils photo des smartphones pour près d’un milliard de dollars.  D’un autre côté et selon ABI Research, il faudrait à Nokia multiplier par 50 ses ventes de terminaux Windows Phone pour compenser l’érosion de ses ventes de téléphones Symbian. Ce qui est impossible car le marché a changé. Réduit au rôle d’intégrateur de Microsoft, Nokia n’a pour l’instant pas connu le redécollage espéré sur le marché des smartphones.
De plus, le marché n’attend pas, Apple avec 35 millions d’iPhone vendus et Samsung avec 43 millions de smartphones écoulés se sont accaparés de près de 90% du marché des smartphones au premier trimestre de cette année laissant un bon 10% au reste des équipementiers. Certains analystes prédisent que le constructeur aura épuisé ses réserves l’an prochain. En effet, les dépenses du finlandais durant les 5 derniers trimestres se sont élevées à plus de 2 milliards pour une cagnotte  de 5 milliards, ce qui fait dire aux plus pessimistes que c’est la totalité qui aura fondu avant la fin de l’année en cours. Et d’autres qui se montrent moins sévères et estiment que Nokia pourra remonter la pente grâce à son alliance avec Microsoft même si tous les spécialistes réfléchissent à ces scénarios qui sont de plus en plus envisagés, qui est la reprise de Nokia par Microsoft surtout depuis la baisse du titre de Nokia, à un taux le plus bas jamais atteint depuis les années 1990. Cette situation fait en sorte que la rumeur de rachat persiste encore dans les milieux financiers. Mais on n’en est pas là. Entretemps, Nokia met beaucoup d’espoir sur le smartphone Lumia 900 et le marché américain qui pourrait redorer son blason. L’ours finlandais n’est donc pas encore mort et il est encore trop tôt pour vendre sa dépouille. Même à Microsoft.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Software AG intègration des processus métiers aux architectures SOA

Une journée de présentation du porte-folio de l’éditeur allemand Software AG a été organisée par Imagine Partner pour les DSI...

Fermer