L'Essentiel
3

APC d’Alger-centre Bettache s’adresse aux associations via le Net

 Abdelhakim Bettache, élu en qualité de P/APC d’Alger-centre pour le mandant 2012/2017 ne se contente pas d’instaurer le Wifi sur les terrasses des cafés de sa commune. Il utilise aussi le Web pour se rapprocher davantage de ses électeurs. C’est d’ailleurs à travers le site de l’APC qu’il confie que la tâche qui l’attend est […]

bettache-alger2_1500103 Abdelhakim Bettache, élu en qualité de P/APC d’Alger-centre pour le mandant 2012/2017 ne se contente pas d’instaurer le Wifi sur les terrasses des cafés de sa commune. Il utilise aussi le Web pour se rapprocher davantage de ses électeurs.

C’est d’ailleurs à travers le site de l’APC qu’il confie que la tâche qui l’attend est «rude». C’est aussi par le même biais qu’il appelle les comités de quartiers, le mouvement associatif et les différentes organisations pour apporter leurs contributions pour faire d’Alger-centre un haut lieu culturel et une commune digne d’être la vitrine du pays.Parmi les facilitations offertes sur le site, se trouve la liste des formalités administratives à accomplir par le citoyen pour ses diverses sollicitations comme l’obtention d’un logement social participatif avec des détails sur le dossier d’enregistrement. La même démarche est adoptée par le guide de délivrance des divers actes d’état civil et des divers actes d’urbanisme. Les malades chroniques et les familles défavorisées peuvent aussi y trouver des informations utiles.A travers le site, l’APC fait aussi la promotion de ses nouveaux parcmètres et de ses espaces culturels et de loisirs avec photos à l’appui. Si ces informations ne sont pas suffisantes, l’internaute peut contacter l’APC en envoyant un mail puis télécharger la liste du staff pour entrer directement en contact avec l’un d’entre eux. Dans le domaine de la culture, il est considéré que l’accès à cette composante est fondamental puisque la ville d’Alger-centre s’appuie sur un réseau de documentation et d’étude de qualité. Les nouveaux médias sont présentés comme autant de vecteurs pour apprendre, s’évader ou s’ouvrir au monde d’où l’instauration du Wifi mais aussi des espaces médiathèques sous tutelle publique même si leur attrait a baissé.En plus du Web, l’APC précise qu’elle met aussi à disposition du public des livres, des documents et des archives dans de nombreuses autres structures comme elle propose également des cycles de conférences permettant la réflexion et le partage des savoirs.
A travers ces initiatives, l’APC d’Alger-centre propose un grand changement et les commerçants sont invités à se conformer aux nouvelles règles régissant la mise en place des enseignes, des plaques publicitaires et les obligeant à ouvrir jusqu’à minuit tout en dotant leurs cafés et leurs restaurants du Wifi.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Samar Sadki

There are 3 comments

  • Abdelkader dit :

    « Il utilise aussi le Web pour se rapprocher davantage de ses électeurs. »
    Et ceux qui ne l’ont pas élus, ils n’ont pas le droit d’être rapprochés ? 🙂

  • Aoudia salem dit :

    L’un des maux dont souffre le coeur de la capital, est cette impression d’incapacité de l’autorité publique à imposer,par exemple, les règles élémentaires d’urbanisme,mème si cela porte préjudice au voisinage.

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Administration électronique L’Intérieur et la Justice en pionniers

    Plusieurs mois après l’installation de Mohamed El Ghazi au ministère chargé de la Réforme du service public, quelques améliorations sont...

    Fermer