Analyse
0

Après avoir raté le smartphone Intel s’essaie à la télévision

Un chipmaker, un fondeur, vient, après des rumeurs, d’annoncer par la voix d’Huggers Erik, Intel VP, repris par le Wall Street Journal, qu’Intel a négocié avec des sociétés de contenu et introduirait une set-top box et une plate-forme de télévision sur Internet avant la fin de l’année 2013. Voila c’est dit Intel vient à la […]

internet tv intelUn chipmaker, un fondeur, vient, après des rumeurs, d’annoncer par la voix d’Huggers Erik, Intel VP, repris par le Wall Street Journal, qu’Intel a négocié avec des sociétés de contenu et introduirait une set-top box et une plate-forme de télévision sur Internet avant la fin de l’année 2013. Voila c’est dit
Intel vient à la télévision par nécessité. Le marché des ordinateurs personnels, le marché qu’Intel a fait et qui a fait Intel, après être passé par un pic, commence à se rétracter. Si on ajoute les puces ARM qui arment presque l’ensemble des smartphones qui sortent sur le marché, Intel a du pain sur la planche. Même si Intel n’est pas fini, c’est une immense entreprise d’ingénieurs. Il a essayé de pénétrer le marché du mobile mais il a toujours échoué, même s’il vient de lancer un smartphone pour l’Afrique. La contraction du marché des PC auquel il faut ajouter le fait qu’Intel n’est pas dans le marché du mobile a fait que ce fondeur doit se reconfigurer et trouver des solutions. Et Intel a besoin d’un nouveau marché. Intel, qui produit des processeurs haut de gamme, va aller « se bagarrer » avec des entreprises de télévision comme Comcast ou Time Warner Cable. Intel change-t-elle de métier ? D’ailleurs, une nouvelle société serait créée et s’appellerait Intel Media et son directeur général n’est autre qu’Huggers Erik. C’est une nouvelle box qui entre sur le marché et qui permettra d’avoir la TV direct, le contenu et la bande passante qui va avec. C’est un gros pari que lance Intel puisque non seulement il challenge directement les câblo-opérateurs mais aussi les ISP. Si nous regardons de plus près ce que va proposer Intel, c’est que les abonnés auront accès à une émission, un film ou un documentaire pendant 7 jours après la transmission sans avoir à programmer quoi que ce soit et encore mois un magnétoscope ou un ordinateur. Et le tout est basé sur du Cloud. De plus, pour étoffer son offre, le service comprend également de la vidéo à la demande et pouvoir décliner cela sur plusieurs écrans tels que votre smartphone. Une smart TV en somme ! L’utilisation de la télévision telle que nous la connaissons aujourd’hui va totalement changer et on s’attend à de nouvelles innovations. La « box » Intel qui possède aussi une caméra permettra de faire des visioconférence et peut-être, dans le futur immédiat, pouvoir faire des réglages de votre télé juste en clignant des yeux. La première explication a trait à la massification, la télévision est dans chaque habitation. En outre, il ne faut pas l’oublier, Intel a été un partenaire clé dans le lancement de Google TV.

De plus, d’autres entreprises sont entrées dans ce marché. Google mais aussi Apple. Cela fait un bon marché concurrentiel. Et c’est là qu’intervient l’innovation mais aussi le marketing ou comment faire acheter à quelqu’un une nouvel télévision alors qu’il en a déjà plusieurs à la maison. Et pour bien comprendre, l’année 2012 a été bonne pour la télévision en ligne ! Plus de trois milliards de programmes TV ont été vus en ligne en 2012, c’est un milliard de plus que l’année précédente, révèle le baromètre annuel de la TV en ligne de GfK et NPA Conseil publié le 18 février 2013. Si l’ordinateur reste le support principal pour regarder la télévision en ligne (49 %), les terminaux mobiles que sont le smartphone et la tablette ainsi que les télévisions connectées (box des opérateurs et Smart TV) dynamisent ce marché.
Ainsi 16 % (contre 11 % en 2011) des téléspectateurs regardent la télé en ligne sur des écrans mobiles et 35 % (contre 25 % en 2011) sur des télévisions connectées. Par contre, l’entrée d’Intel dans ce marché va certainement faire qu’il va y avoir de nouvelles normes plus claires et multiplateformes.
Rappelez-vous du couple WinTel qui a permis à l’industrie informatique de croître comme jamais grâce notamment à des normes flexibles mais suffisamment rigides pour supporter l’ensemble des écosystèmes de fournisseurs de matériels et les développeurs de logiciels. Aujourd’hui, personne ne sait exactement quel chemin va prendre ces nouveaux développements mais il est certain que la télévision de demain est en construction.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Votre smartphone ouvre votre voiture et fait les courses pour vous !

Wallah, c’est incroyable les TIC ! Chaque semaine, ami lecteur d’IT Mag, tout geek que vous êtes, vous ne serez tout...

Fermer