L'Essentiel
0

Après la recherche sur Internet, les systèmes d’exploitation Google entre dans le marché de la santé

Google devient-il un inventeur de produit embedded pour la santé ? Est il entrain de devenir l’Intel du XXIè siècle ? C’est la question que nous nous posons en voyant la dernière annonce de Google qui consiste en une lentille de contact qui mesure la glycémie à travers les larmes. Cela illustre, à notre sens, au moins […]

lentille de contactGoogle devient-il un inventeur de produit embedded pour la santé ? Est il entrain de devenir l’Intel du XXIè siècle ? C’est la question que nous nous posons en voyant la dernière annonce de Google qui consiste en une lentille de contact qui mesure la glycémie à travers les larmes. Cela illustre, à notre sens, au moins trois choses. L’Internet des objets est en pleine expansion.
Ce qu’on peut dire avec certitude, cependant, est que plus nous sommes entrés dans une nouvelle phase de mise en réseau, et un coup d’œil sur les tendances à venir nous montre ce qui nous attend. La première est le degré de miniaturisation, d’innovation et d’ingéniosité développé par le leader de la recherche sur Internet qui sont des solutions qui étaient inimaginable, disons, il y a à peine une dizaine d’années. La seconde chose que montre Google est qu’il y va vers le mobile et ses applications.La solution, quand elle est trouvé est si simple. En effet, Google va utiliser des capteurs de glucose miniaturisés coincé entre deux couches de matériau de la lentille de contact souple. Il va plus loin car les lectures peuvent être générées une fois par seconde pour mesurer la courbe du glucose avec une précision jamais atteinte. Cela fera beaucoup de data et pour mieux informer le porteur de la lentille de contact, Google explore l’intégration de LED minuscules qui pourraient s’allument si les lectures sont hors de la norme. Après cela et la mise en place et fabrication de prototype, Google devra faire face à la FDA – Food & Drug Administration- pour que sa lentille de contact soit mise sur le marché tout en mettant en place un eco-système qui puisse générer de nombreuses sociétés.
La troisième, à notre sens, est que la mSanté est le marché le plus prometteur surtout avec l’entrée dans ce marché de joueurs comme Google car cela signifie que l’utilisation généralisée des réseaux et des appareils mobiles dans le secteur de la santé est mature. Il touche toute la population mondiale et il va certainement influencer les pratiques de soins de santé et la vie quotidienne d’une manière que nous ne pouvons même pas prévoir aujourd’hui. Les technologies les plus difficiles vont s’intégrer dans la vie quotidienne et deviendront omniprésente. La baisse des prix, la miniaturisation et l’efficacité énergétique des modules et des capteurs sont les principaux moteurs de ce développement. Les analystes prédisent jusqu’à 80 milliards de ces dispositifs qui seront connecté à l’Internet d’ici à 2020. De plus en plus petit, moins couteux et surtout moins vorace en énergie et s’ils deviennent, en plus, intelligent alors ils s’ouvrent de nouvelles opportunités.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Vimpelcom étoffe la direction d’OTA Philip Tohmé nommé DG de Djezzy

Dans un monde en continuel changement, le groupe Vimpelcom vient de nommer Philip Tohmé, 46 ans, en tant que directeur...

Fermer