L'Essentiel
0

Après la santé, la voiture devient le terrain de jeu L’automobile connectée trace son chemin

Le marché change. Nokia passe du terminal mobile à la voiture connecté. Nokia vient de donner un peu plus de détails sur sa stratégie post-téléphone en révélant qu’elle va mettre 100 millions de dollars de fonds d’investissement pour les entreprises de développement sur la technologie de la voiture connectée. Le fonds sera géré par Nokia […]

Le marché change. Nokia passe du terminal mobile à la voiture connecté. Nokia vient de donner un peu plus de détails sur sa stratégie post-téléphone en révélant qu’elle va mettre 100 millions de dollars de fonds d’investissement pour les entreprises de développement sur la technologie de la voiture connectée. Le fonds sera géré par Nokia Growth Partners (NGP), un fonds de capital-risque indépendant parrainé par la société finlandaise. Dans un premier temps,  NGP va travailler la cartographie de Nokia basée sur la localisation pour créer des services et développer des technologies innovantes pour les véhicules connectés et intelligents pour faire croître l’écosystème. D’ailleurs son nouveau PDG, Rajeev Suri, a déclaré que la voiture connectée est l’un des trois piliers du développement de Nokia et souligne que «que la voiture connectée est une opportunité de croissance significative». Pour un expert que nous avons contacté, il dira que «Les véhicules sont de plus en plus une nouvelle plate-forme pour l’adoption de technologies très similaires à des téléphones ou tablettes» tout en ajoutant que les progrès technologiques font des véhicules «plus sûr, plus propres, plus connectés, intelligents  et plus abordables». Nokia se reconstruit avec l’élargissement à de nouveaux domaines après la vente de son unité de téléphonie mobile à  Microsoft Corp  pour quelque 7,5 milliards de dollars qui a clôturé la vente le mois dernier. Bien que Nokia gagne maintenant plus de revenus dans les équipements de réseau sans fil, la société basée à Espoo en Finlande, cherche à trouver d’autres chemins industriels. L’automobile peut être un déclencheur car elle peut réunir la mobilité et l’internet et devenir une plateforme qui attirera les innovations. Nous en avons parlé et d’ailleurs le potentiel croissant de véhicules connectés a été souligné au Mobile World Congress (MWC) salon des télécom qui s’est déroulé en février dernier où nous avons constaté un très grand nombre de véhicules dans les stands comme par exemple celui d’Ericsson, Qualcomm , AT & T, et Ford et qui ont démontré une myriade de produits et services pour l’automobile. Tout de suite après, il y a eu des accords entre Telefoncica et Tesla mais aussi entre Vodaphone et Volkswagen et Audi. Cette état de fait a été corroboré par la démonstration d’une interface utilisateur par les constructeurs automobiles Ferrari , Mercedes -Benz , Volvo et au Salon de Genève en mars et donne plus de chance à la sortie de AppleCar, une sorte de iPhone pour l’automobile.La voiture raccordée ou connectée est un marché estimé à plus de 54 milliards de dollars en 2018, selon des bureaux d’étude américains, elle aurait atteint les 13 milliards de dollars en 2013.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
ImagineCup 2014: Phi represente l’Algérie à Doha

Cette année Imagine Cup Algérie s’est passée à l’Esa ou plus précisément dans l’amphi de l’Esa devant plus de 400...

Fermer