26503040
L'Essentiel
0

Après le ratage du e-Algérie 2013 Le pays tente de rattraper son retard dans les TIC

Une fois que le plan e-Algérie 2013 a été abandonné, le gouvernement procède par petits pas pour rattraper le retard dans les TIC que ce soit dans l’éducation ou la communication institutionnelle. Pour le premier cas, c’est le ministre de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, qui s’y colle en  annonçant la semaine dernière que son […]

ecoleUne fois que le plan e-Algérie 2013 a été abandonné, le gouvernement procède par petits pas pour rattraper le retard dans les TIC que ce soit dans l’éducation ou la communication institutionnelle. Pour le premier cas, c’est le ministre de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, qui s’y colle en  annonçant la semaine dernière que son département «mènera dès la rentrée scolaire 2014-2015 une expérience-pilote au profit des élèves de première année primaire, conciliant les modes d’enseignement classique et numérique».
«Cette expérience permettra l’intégration progressive de l’enseignement numérique technologique dans le cursus scolaire des élèves du cycle primaire, eu égard à leur prédisposition et à leur maîtrise des technologies modernes», a indiqué M. Baba Ahmed qui inaugurait une classe numérique pilote lycée de mathématiques de Kouba.
«Plusieurs compagnies étrangères ont exprimé leur disponibilité à assister le ministère pour mener à bien cette expérience», a-t-il dit, soulignant que l’expérience concernera certains établissements scolaires ayant prouvé leur performance en matière d’utilisation des TIC.
Le ministre a souligné également l’existence de plusieurs programmes de développement de l’enseignement numérique visant notamment à «améliorer le niveau des élèves et de l’enseignement».
D’un autre côté, il y a aussi l’Assemblée populaire nationale (APN) qui a procédé, la même semaine, au lancement d’une nouvelle version de son site web multimédia, afin d’accroître la visibilité, l’accessibilité et la compréhension du processus législatif ainsi que les débats et les différents travaux du Parlement.
La cérémonie de lancement du site a eu lieu au siège de l’APN en présence du président de l’APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa et de la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri.
Le nouveau site web répond à l’objectif de mettre le progrès, avec ce qu’il sous-tend comme outils modernes d’information, au service d’une politique de communication institutionnelle dans le but de concrétiser les réformes.
«Ces réformes, qui consacrent entre autres la transparence dans l’action des pouvoirs publics dans leurs trois instances exécutive, législative et judicaire, exigent de la représentation nationale à ce qu’elle se rapproche du peuple et renforce tout ce qui participe à l’écoute du citoyen pour aller au-devant de leurs aspirations», lit-on, par ailleurs, dans le nouveau site web.
Le site du Parlement est conçu comme la «vitrine à la fois sobre et attrayante» pour le grand public d’une institution législative qui désire renvoyer auprès de l’opinion publique, «une image de ce qu’elle est, un espace de débat libre dans l’enceinte de laquelle prévalent au quotidien les principes de la démocratie et du pluralisme politique qui font de la loi votée l’expression de la volonté générale».
Le nouveau site propose ainsi des contenus informatifs enrichis et diversifiés, l’accès télévisuel à l’hémicycle pour suivre en direct les plénières qui s’y déroulent. Il réserve aussi des espaces participatifs où l’internaute a tout loisir de poser des questions, de donner son opinion sur le thème législatif en débat ou de suggérer des améliorations à apporter au contenu du site.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
A partir de mai 2014 Lancement commercial de la 4G fixe

Le lancement commercial de la technologie de quatrième génération, (4G) en mode fixe aura lieu en mai 2014, alors que...

Fermer