L'Essentiel
0

Après les petites batailles pour les processeurs de smartphones La grande guerre des puces va commencer

Le cœur d’une machine reste un élément important pour le choix des consommateurs mais aussi des développeurs de softwares Samsung aurait l’intention d’annoncer à l’International Solid-State Circuits Conference en février prochain son futur processeur d’applications mobiles issue du concept big.little, qui consiste à associer deux microprocesseurs au sein d’une même puce, l’un – puissant – […]

Le cœur d’une machine reste un élément important pour le choix des consommateurs mais aussi des développeurs de softwares

Samsung aurait l’intention d’annoncer à l’International Solid-State Circuits Conference en février prochain son futur processeur d’applications mobiles issue du concept big.little, qui consiste à associer deux microprocesseurs au sein d’une même puce, l’un – puissant – dédié aux tâches les plus lourdes et énergivores, l’autre pour prendre à sa charge les tâches les plus simples tout en consommant le moins d’énergie possible.
Ce sera un SoC de 2nm deux quadri-core. Ces puces à auront une fréquence de 1. 8 GHz pour le « gros » et 1.2 pour « le petit ». Ils disposeront de 2 Mo de cache L2 adaptée pour les applications de haute performance. Pour certains, avec de telles performances, ce genre de processeurs sera utilisé autre que dans les smartphones, et d’autres prévoient qu’il sera largement utilisé dans les smartphones, essentiellement dans les jeux. Samsung ne sera pas tout car Intel prévoit la sortie de Haswell, son processeur ultra économe et ultra puissant.
Ce sera la première fois qu’Intel entrera en concurrence directe avec la plateforme ARM mais ne donnera aucune information lors de l’ISSCC. Cependant, le géant x86 donnera un keynote et décrira une solution évolutive 64-voies puce-à-puce d’interconnexion avec bande passante de 1 Tbit/s en multiplexage.
La liaison utilise plusieurs canaux 2-16 Gbit/ s fonctionnant efficacement avec une petite puissance en utilisant un CMOS 32nm avec consommation d’énergie maximal de 2,6 W. Le cœur d’une machine reste un élément important pour le choix des consommateurs mais aussi des développeurs de softwares. Il va de soi que l’utilisateur veut aujourd’hui aller plus loin et avoir des jeux qui soient les plus vrais possibles. Il y a goûté. Et pour cela, il faut de la puissance et des calculs.
La concurrence va être dure pour les fondeurs mais aussi pour les puces graphiques. Reste que c’est le marché qui va décider en attendant les informations plus détaillées sur ces nouveaux processeurs

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
GeekWeek: Patience ! La 3G est en bonne voie…

Le dossier de la 3G (téléphonie mobile de 3ème génération) va-t-il être rouvert ? C’est toujours le flou artistique mais nous...

Fermer