L'Essentiel
0

Après quelque temps d’accalmie: HP à la recherche d’un président

HP avait présenté une tablette low-cost. La Slate 7, c’est son nom,  est la première tablette du constructeur informatique fonctionnant sous Android. Par cette annonce, HP solde ainsi son échec cuisant avec WebOS Et cela recommence pour HP même si ses dirigeants et ses propriétaires – lire ses actionnaires – attendent un signal fort après […]

ray_laneHP avait présenté une tablette low-cost. La Slate 7, c’est son nom,  est la première tablette du constructeur informatique fonctionnant sous Android. Par cette annonce, HP solde ainsi son échec cuisant avec WebOS

Et cela recommence pour HP même si ses dirigeants et ses propriétaires – lire ses actionnaires – attendent un signal fort après la démission de Ray Lane de son poste de président du conseil d’administration. Il a été immédiatement remplacé par Ralph Whitworth, un administrateur du groupe, qui assurera la présidence du conseil d’administration en attendant qu’un chairman soit désigné. Il faut savoir que Ray Lane, un vieux de la vieille et ancien de la Silicon Valley, a été réélu il y a à peine un peu plus que deux semaines.
Tous les experts pensent immédiatement à l’achat de l’éditeur anglais Autonomy pour 10,2 milliards de dollars qui s’est avéré être non seulement un fiasco mais aussi que l’on soupçonne les dirigeants d’Autonomy d’avoir manipulé les chiffres. Et aussitôt dit aussitôt fait.
La quête d’un nouveau président est lancée et cette fois-ci, HP ne recherche pas quelqu’un qui a fait son cursus dans une société informatique mais plutôt quelqu’un qui doit forcément connaître la techno. Sans aucun doute que cela prendra du temps car les administrateurs veulent quelqu’un qui fera avancer l’entreprise et peut-être permettre la vente de la branche micro-ordinateurs car HP a compris que le monde a changé et est parti vers les tablettes. D’ailleurs, lors du dernier MWC qui s’est tenu à Barcelone, HP avait présenté une tablette low-cost. La Slate 7, c’est son nom, est la première tablette du constructeur informatique fonctionnant sous Android. Par cette annonce, HP solde ainsi son échec cuisant avec WebOS. Toutefois, l’arrivée de HP dans le monde Android ne remet pas en question son partenariat avec Microsoft, qui est important et qui cible une clientèle surtout professionnelle. Mais HP lorgne aussi vers le grand public.
Il faut tout de même savoir que le groupe HP, qui reste un géant mondial réalisant plus de 120 milliards de chiffre d’affaires, a vu son ce dernier et son bénéfice diminuer sur le trimestre clos en janvier et sa valeur boursière a fondu de plus de la moitié en deux ans.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Samy Fodil, fondateur et dirigeant d’Inode: « Je veux attaquer le marché américain »

IT Mag : Voulez-vous nous parler d’Inode? Samy Fodil : Inode a été fondée par moi-même en septembre 2010 avec pour objectif...

Fermer