L'Essentiel
0

Apres ses erreurs stratégiques dans le mobile Intel fait son mea culpa

Longtemps bénéficiaire de la baisse du coût de la puissance de calcul, le fabricant de puces Intel a reconnu jeudi qu’il a été battu à son propre jeu. La loi de Moore, une phrase inventé par le cofondateur d’Intel Gordon Moore, qui dit en gros que pratiquement tout les 18 mois il y aura une […]

intelLongtemps bénéficiaire de la baisse du coût de la puissance de calcul, le fabricant de puces Intel a reconnu jeudi qu’il a été battu à son propre jeu. La loi de Moore, une phrase inventé par le cofondateur d’Intel Gordon Moore, qui dit en gros que pratiquement tout les 18 mois il y aura une baisse des coût et une hausse de la puissance, mais ce sont les rivaux, qui ont appris, qui ont bénéficié des changements les plus récents pour les tablettes et les appareils mobiles.Et ce que dit Andy Bryant, président du comité de direction d’Intel sonne très fort. Il a fait des déclarations pour le moins étonnantes, puisqu’il a admis que le fondeur avait «perdu sa voie», lors d’une réunion des investisseurs de la société au siège de la société. Il ajoute que «Personnellement, j’ai été gêné que nous semblons avoir perdu notre chemin» cela montre à quel point Intel n’était pas préparé à la transition vers le marché mobile.
Dans le choix Brian Krzanich en tant que PDG, Bryant dit que la compagnie a trouvé quelqu’un qui regarde le monde tel qu’il est, et non pas que la façon dont Intel souhaite qu’il pourrait être. «Son impact sur les stratégies commencent à se faire sentir.» M. Bryant a expliqué que le nouveau P.D.G Brian Krzanich avait entamé un mouvement de réforme au sein de la société et qu’il fallait s’attendre à de grands changements. Il affirme tout d’abord vouloir finalement pénétrer le marché des tablettes, en plus des ordinateurs et des centres de données, où il est déjà bien présent. Pour le futur, Krzanich dit Intel croit encore sa technologie qui peut être à la base de tous les types de dispositifs de calcul, à partir des plus grands serveurs, PC et autres tablettes, téléphones. Il a rappelé que Intel permis à d’autres entreprises utiliser ses prouesses et innovation dans la fabrication. Non préparé, Intel a subit immédiatement la baisse du marché des PC ce que reconnait le Ceo à demi en disant que «le marché des PC commence à voir des signes de stabilisation» tout en reconnaissant une baisse et en ajoutant que «cette baisse se ralentit» tout en lorgnant sur les «marchés émergents»Il reste quand même positif puisqu’il prévoit dans le datacenter une croissance continue de 15% d’ici 2016. Sur le mobile, marché qui lui a échappé même si Ottelini et Steve Jobs se sont rencontré à Palo Alto, et leur discussion n’ont pas abouuti. Intel a lutté. D’ailleurs, lors de cette conférence Krzanich souligné quelques victoires de conception, le plus notable est un modèle unique de la tablette Samsung Galaxy. et il clame fort que «Pour nous, 2013 a été une année d’établir un bilan». Un véritable bilan depuis son existence. Dans l’année à venir, l’objectif est de plus de tablette avec comme objectif les 40 millions d’unités. L’autre volet est que l’entreprise veut porter la technologie du PC vers Android, y compris le soutien aux entreprises et pousser le traitement à 64 bits. Ce qui est étonnant pour un fondeur c’est de faire ‘construire’ son microprocesseur Sofia qui intègre plus de fonctionnalités en dehors de ses usines (Fabs) alors qu’il prévoit Broxton pour la mi2015 tout en ajoutant que l’année suivante, l’entreprise aura pour objectif de porter la production à l’interne en utilisant un procédé de fabrication de puces de 14 nanomètres.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Régulation

Avec la 3G qui entre en Algérie, les champs des batailles réglementaires, juridiques et techniques sont ouverts. D’un côté, c’est...

Fermer