L'Essentiel
0

Après s’être installée en Algérie depuis 5 ans Le finlandais Stonesoft lance ses académies

Ces académies permettront de donner des formations et des recyclages très pointus dans le domaine de la sécurité informatique « Toutes les sociétés et tous les équipementiers, finlandais ou autres, intéressés par notre marché, doivent s’installer en Algérie. C’est désormais une exigence. » C’était la déclaration de Moussa Benhamadi, faite lors de la conférence de presse […]

stonesoftCes académies permettront de donner des formations et des recyclages très pointus dans le domaine de la sécurité informatique
« Toutes les sociétés et tous les équipementiers, finlandais ou autres, intéressés par notre marché, doivent s’installer en Algérie. C’est désormais une exigence. » C’était la déclaration de Moussa Benhamadi, faite lors de la conférence de presse qui a suivi la signature d’une convention avec Stonesoft, l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la sécurité informatique et découvreur de AET-Advanced Evasion Techniques -, une sorte de contournement de la sécurité. C’était lors de la visite du ministre finlandais des Affaires européennes et du Commerce extérieur, Alexander Stubb. Cette convention prévoit de créer des « Académies Stonesoft » en Algérie qui permettra de donner des formations et des recyclages très pointus dans le domaine de la sécurité informatique et l’un des premiers établissements sera l’Institut des télécoms d’Oran qui forme des ingénieurs télécoms et au CERTIC – Centre de recherches TIC- de Sidi Abdellah. C’est la première fois qu’un ministre des TIC se prononce sur l’installation de filiales pour pouvoir commercer en Algérie où il dira, entre autres, que « c’est désormais une exigence pour toute entreprise qui bénéficie du marché algérien ». La présence de filiales sera bénéfique car ces dernières formeront leur personnel et mettront en place des équipes de maintenance et de suivi. L’effet Sellal ? Concernant la convention avec Stonesoft, Moussa Benhamadi dira qu’« on bénéficiera de l’expérience de StoneSoft dans ce domaine » car, ajoute-t-il, « il y a une prise de conscience à tous les niveaux, notamment chez les responsables algériens, concernant la cybercriminalité. Le phénomène est une réalité et c’est notre priorité» car la menace est importante, d’autant plus que les systèmes informatiques sont interconnectés, les rendant plus vulnérables. De plus, lors de la même rencontre, il a été décidé la création d’un laboratoire virtuel au sein du Certic à Sidi Abdellah où seront assurées des formations à distance par des professeurs finlandais via Internet et qui sera normalement opérationnelle au début de 2013. La formation sera destinée aux administrateurs de réseaux informatiques, aux administrateurs de la sécurité informatique et aux spécialistes de supports techniques.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Il existait mais a été enrichi par le ministère du Commerce La vente par Internet a son code

Le texte définit et codifie le commerce de détail de tout type de produits par correspondance ou à domicile ; la...

Fermer