L'Essentiel
0

Avec une meilleure connaissance de ses potentialités: Les Britanniques manifestent un grand intérêt au marché algérien

M. Moussa Benhamadi, ministre des PTIC, a reçu l’ambassadeur de Grande-Bretagne, accompagné de Lady Olga Maitland. Mme Maitland est présidente du Forum mondial « Défense et sécurité » et est directrice générale d’une organisation non gouvernementale (ONG) chargée du réseau des institutions de transfert d’argent, à savoir toutes les organisations qui sont liées au transfert […]

M. Moussa Benhamadi, ministre des PTIC, a reçu l’ambassadeur de Grande-Bretagne, accompagné de Lady Olga Maitland. Mme Maitland est présidente du Forum mondial « Défense et sécurité » et est directrice générale d’une organisation non gouvernementale (ONG) chargée du réseau des institutions de transfert d’argent, à savoir toutes les organisations qui sont liées au transfert d’argent, les institutions financières, les banques. Depuis que le président de la République a fait une visite dans ce pays, les relations entre les deux pays se sont renforcées et deviennent de plus en plus proches qu’elles ne l’étaient auparavant. Dans le domaine des TIC, il y a eu un rapprochement entre British Télécom et Algérie Télécom mais l’objet de la visite de Lady Olga Maitland, comme elle le dit elle-même, est « de rapprocher davantage les entreprises anglaises avec les entreprises algériennes dans les domaine des TIC ». Pour Moussa Benhamadi, « nous voulons diversifier nos relations et les Britanniques ont de grandes entreprises IT dans le monde ». A la question de savoir exactement ce que font les entreprises IT anglaises en Algérie, Lady Olga Maitland nous dit que « nous avons une clause de confidentialité mais les domaines sont les domaines de la sécurisation du téléphone, de l’Internet et la sécurité informatique en général » tout en ajoutant qu’« il y a des domaines où nous pouvons travailler ensemble». Avec la délégation qui l’accompagnait se trouvaient plusieurs opérateurs anglais d’origine algérienne dans le domaine de la formation aux langues, des call-center, des applications mobiles… Nous voulions en savoir plus et nous lui avions demandé en aparté quels sont les domaines dans lesquels la communauté d’affaires britannique peut travailler en Algérie, elle nous répond : « Education, formation et l’accès à la technologie ».

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
iPad 2 ou quand la Pomme croquée? craque

L’iPad 2 continue de déchaîner les passions, de susciter la curiosité de la scène underground et le courroux d’Apple qui...

Fermer