L'Essentiel
0

Ballmer prône une meilleure implication de son groupe en Algérie

Le géant mondial de l’informatique, Microsoft Corporation, qui a eu à lancer en Algérie Windows Vista et Office 2007, est visiblement déterminé à renforcer sa présence en Algérie. C’est du moins ce que l’on peut en conclure à travers la visite effectuée mercredi dernier par son PDG, Steve Ballmer, la première du genre d’un haut […]

Le géant mondial de l’informatique, Microsoft Corporation, qui a eu à lancer en Algérie Windows Vista et Office 2007, est visiblement déterminé à renforcer sa présence en Algérie. C’est du moins ce que l’on peut en conclure à travers la visite effectuée mercredi dernier par son PDG, Steve Ballmer, la première du genre d’un haut responsable de Microsoft en Algérie.
A priori, ce déplacement est porteur d’un nouveau partenariat même si rien d’officiel n’a filtré encore sur la signature d’un protocole d’accord sur des projets communs avec le gouvernement algérien comme ce fut le cas au Koweït qu’il a récemment visité et où l’hôte d’Alger a eu à inaugurer le «Microsoft Innovation Center» ou encore au Qatar où un protocole d’accord stratégique a été signé avec l’autorité en charge de la régulation des technologies de l’information.
Pour l’Algérie, il n’est pas encore question d’actions similaires concrètes, exceptées peut-être les initiatives annoncées pour les mois de décembre et janvier à venir dans les domaines de la formation, de la recherche et du développement et de l’innovation qui seront entreprises de concert avec les partenaires locaux privés et publics.
La visite de Ballmer, venu accompagné du vice-président de Microsoft international, Ali Faramaoui, et du directeur général de la région Afrique du Nord, Méditerranée orientale et Pakistan, est donc plutôt à inscrire au registre de l’exploration du marché. Cela dit, au président de la République qui l’a reçu, le PDG a exprimé son enthousiasme et sa joie d’être en Algérie ainsi que la disponibilité de son groupe à «poursuivre l’aide au développement des nouvelles technologies de l’information en Algérie». A l’issue de son audience avec le premier magistrat du pays, Ballmer a qualifié devant la presse sa conversation avec le président de «fascinante et très intéressante».
Du côté du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, l’on estime que cette visite traduit la volonté de Microsoft de développer et de renforcer sa présence en Algérie. Outre les aspects commerciaux, le département que dirige Haichour, qui a eu à accueillir Ballmer à l’aéroport, décèle également des perspectives de transfert technologique et de création de pôles d’innovation. L’on s’attend notamment à une meilleure implication de Microsoft dans les activités du Cyberparc de Sidi Abdellah et dans l’opération Ousratic. Les discussions entre les deux parties ont également porté sur l’expertise que pourrait apporter Microsoft dans les systèmes de paiement de masse de la poste.
Au niveau du ministère de l’Education nationale, où a été également reçu Ballmer, les entretiens ont été axés sur les possibilités de partenariat et d’appui aux réformes du système éducatif en y introduisant les technologies de l’information. Tant de projets qui seront examinés, promet-on, dans le cadre d’un programme de coopération à moyen et à long terme, lors de prochains rendez-vous, dont les dates ne sont pas encore fixées !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Steve Ballmer explique la stratégie de Microsoft aux dirigeants algériens

Apres un discours de bienvenue de Boudjemaâ Haïchour, ministre des PTIC, Steve Ballmer, CEO de Microsoft, très décontracté et avec...

Fermer