edito
0

Bourse

Le début de l’année a toujours été très lent mais cela commence à changer et à s’emballer. Cela bouge… et Djezzy revient à la Une. D’après le ministre des PTIC, le gouvernement aura 51% des parts d’OTA – Orascom Télécom Algérie. Cela veut dire qu’il va acheter OTA et qu’il n’y a donc pas lieu […]

Le début de l’année a toujours été très lent mais cela commence à changer et à s’emballer. Cela bouge… et Djezzy revient à la Une. D’après le ministre des PTIC, le gouvernement aura 51% des parts d’OTA – Orascom Télécom Algérie. Cela veut dire qu’il va acheter OTA et qu’il n’y a donc pas lieu de parler de droit de préemption. Car qui dit préemption parle d’un droit prioritaire dans l’achat. Les juristes nous disent que le droit de préemption n’est pas la nationalisation, qui est un autre processus. La définition donne : le droit de préemption est le droit donné à quelqu’un de se substituer à l’acheteur d’un bien ou d’un droit pour, lui-même, en réaliser l’achat à des conditions identiques. Pour le cas de l’opérateur télécom, on parle de préemption mais avant d’en arriver là, il va falloir signer un mémorandum pour la sécurité de l’information et après pouvoir faire une évaluation. Donc l’histoire va encore durer dans le temps. Entre-temps, OTA reste le premier opérateur mobile en Algérie et fait des bénéfices à faire pâlir les professeurs d’université dans le monde. Après d’âpres négociations, l’hollandais Vimpelcom (Vimpelcom est installé à Amsterdam et est listé au New York Stock Exchange sous le symbole VIP), propriétaire de Wind, et donc d’OTH et d’OTA, a accepté de céder à l’Etat algérien la majorité du capital de l’opérateur téléphonique OTA. Reste maintenant la partie la plus difficile, l’évaluation de l’entreprise. Pour les propriétaires du hollandais Vimpelcom, OTA est une bonne entreprise et ils ont estimé son prix à 7,8 milliards de dollars, alors que l’action Vimpelcom valait autour de 14 dollars en juin 2011, elle en vaut aujourd’hui autour de 9 dollars et à l’annonce de l’achat de 51% d’OTA, l’action a bondi à plus de 12 dollars avec une capitalisation de 16,52 milliards de dollars. Donc si nous restons dans les chiffres, Vimpelcom « coûte » 16,52 milliards avec près de 200 millions d’abonnés répartis dans 19 pays dans le monde. Acheter pour acheter alors autant acheter les 51% de Vimpelcom pour presque la même somme.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Rachat de Djezzy : VimpelCom et le ministère des Finances signent un mémorandum d’entente

VimpelCom et le ministère des Finances ont annoncé aujourd'hui avoir conclu un protocole non contraignant d'entente (« PE ») afin...

Fermer