ActuNet
0

Breaking News : ZTE cesse ses activités

ZTE a annoncé que ‘les principales activités d’exploitation de la compagnie ont cessé’ à la suite d’une interdiction imposée par le gouvernement américain, mais a ajouté qu’il travaillait toujours à trouver une solution.  ZTE a été forcé de cesser ses opérations mondiales à la suite des sanctions paralysantes imposées à l’entreprise par le gouvernement américain. Dans […]

ZTE au MWC 2018

ZTE a annoncé que ‘les principales activités d’exploitation de la compagnie ont cessé’ à la suite d’une interdiction imposée par le gouvernement américain, mais a ajouté qu’il travaillait toujours à trouver une solution. 
ZTE a été forcé de cesser ses opérations mondiales à la suite des sanctions paralysantes imposées à l’entreprise par le gouvernement américain. Dans un communiqué, l’équipementier chinois a déclaré que la décision avait été prise à la suite d’une décision de refus du gouvernement américain émise en avril, qui interdit aux sociétés américaines de vendre des composants à ZTE pour une période de sept ans.
La sanction concerne une enquête sur la vente présumée par ZTE de matériel de télécommunication contenant des composants américains à l’Iran en violation des sanctions américaines imposées au pays. ZTE a déclaré qu’il allait combattre l’interdiction, mais a averti que cette interdiction pourrait menacer sa survie si elle était maintenue
La sanction interdit aux entreprises américaines, y compris les principaux fournisseurs de ZTE tels que Qualcomm et Google (pour Android), d’exporter leurs produits vers ZTE pour une période de sept ans.
L’annonce de ZTE indique que la société dispose d’une trésorerie suffisante pour rester en activité « dès maintenant », et cherche activement une modification ou une inversion de l’ordre de refus de divers départements du gouvernement américain.
Entretemps, cette interdiction pourrait ralentir les différentes installations des 4 opérateurs algériens (3 opérateurs mobiles et un opérateur fixe) car ZTE est un fournisseur et installateur de BTS 3G et 4G. Les opérateurs télécoms pourraient se tourner vers Ericsson ou Huawei, présent sur le marché algérien, pour peu que ces derniers possèdent en leur stock les demandes des opérateurs.

Affaire à suivre

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Google ne croit pas en l’Afrique

A partir d’octobre 2011,  Google a lancé son Google Cloud Plateforme qui est divisée en 12 regions et 36 zones....

Fermer