Geek-Week
0

Broadband Le Wifi croise le Hillal

Nous commençons cet article par une information lue sur le fil de la très officielle agence algérienne APS : le service Béchar-Wifi à haut débit, permettant  l’accès à Internet dans les places publiques de cette commune, sera mis en service avant la fin du mois du Ramadan. Cette information qui aurait été d’une banalité absolue sous d’autres […]

frustrationNous commençons cet article par une information lue sur le fil de la très officielle agence algérienne APS : le service Béchar-Wifi à haut débit, permettant  l’accès à Internet dans les places publiques de cette commune, sera mis en service avant la fin du mois du Ramadan. Cette information qui aurait été d’une banalité absolue sous d’autres cieux est présentée chez nous comme un exploit technologique à ajouter aux réalisations du secteur.Le Wifi débarque dans le Grand Sud. Ainsi, toute la région va pouvoir connaître une prospérité économique sans pareil. Lors du prochain déplacement de Moussa Benhamadi, ministre de la poste et des TIC, il pourra en faire son principal argument sur la concrétisation de la stratégie «e-algérie». Le président de l’assemblée populaire communale (APC) de Béchar qui a donné l’information pourra lui serrer la main avec un brin de fierté. Selon cette source, cette opération, qui sera dans une première phase dans trois grandes places de la commune avant d’être élargie à l’ensemble des lieux et espaces publics de la ville, vise essentiellement à offrir à la population un accès gratuit aux technologies de la communication et de l’information. Ainsi, il y aura de la concurrence avec les cybercafés qui devront redoubler d’imagination et d’ingéniosité pour retenir leurs clients. Ils pourront leur offrir une boisson ou les cinq premières feuilles imprimées. Demain, sur les bancs des places publiques, des jeunes vont «chater» à n’en plus finir, consommer Internet avec cette envie folle de décrocher un emploi ou rencontrer l’âme sœur sur Facebook. Le Sud sera plus proche du Nord et on n’aura pas besoin d’acheter un billet d’Air Algérie pour se rencontrer. Certes, le virtuel ne procure pas les mêmes sensations que le réel mais bon, c’est toujours çà de gagné.Ce petit exploit ne peut malheureusement pas masquer les ratages. Le manque de liquidités est encore un sujet d’une brûlante actualité. A quelques jours du mois de ramadhan, plusieurs bureaux de poste répartis à travers la wilaya d’Oran, ne disposaient pas d’argent pour satisfaire la demande des clients. A Oran-Est, Boudjemaâ, Sidi El Bachir, Bir El Djir, comme dans plusieurs bureaux de poste  de la ville d’Oran, ainsi que le bureau de Aïn Turk, des citoyens, venus pour des retraits d’argent, sont repartis bredouilles. Au 21e siècle, figurez-vous que certains ont du se déplacer vers d’autres communes, voire d’autres daïras, pour retirer leur paie, non sans avoir passé par des chaînes interminables ! D’autres pour avoir un maximum de chance ont devancé l’aurore. Ils ont fait le pied de grue devant les bureaux de poste. La majorité des distributeurs automatiques de billets (DAB) était «hors service».
Face à cette situation d’un autre âge, Mohand-Laid Mahloul, DG d’Algérie Poste, se félicite d’avoir un réseau plus dense que celui des banques.Autre ratage : le vol inaugural du premier drone algérien, baptisé Amel, n’a finalement pas eu lieu comme cela avait été annoncé par la direction de la recherche au ministère de l’Enseignement supérieur (DGRSDT), en charge du projet. Les chercheurs du CSC, nullement affectés par ce contretemps, se sont contentés d’effectuer des essais de roulage au sol (accélérations et freinages) après une mise en marche tumultueuse du moteur du drone, de fabrication chinoise. La malchance est à nos trousses !Heureusement qu’il y a des consolations. L’opérateur étoilé Nedjma apporte ses lumières à travers son application «Ramadanyate» pour Smartphones, qui permet à ses clients de bénéficier quotidiennement et gratuitement des contenus spécialement conçus pour le mois sacré. Samsung a lancé l’application Salatuk qui permet de déterminer automatiquement votre position et indique les horaires de prière, la mosquée la plus proche de votre site et la direction de la Mecque.
Un peu d’humain dans un monde de technologies. Des rendez-vous dans les rues avec le téléphone mobile, des réponses aux questions avec Google et des correspondances via l’e-mail. Tout n’est au fond qu’humain…

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Douglas Engelbart ne sourit plus !

Le double clic est triste car Douglas Engelbart ne sourit plus. Le père américain de la souris d’ordinateur a en...

Fermer