edito
0

Bulle de filtre

“Je suis d’avis que les algorithmes doivent être plus transparents afin que les citoyens soient conscients des effets qu’ils peuvent avoir sur leur utilisation des médias”, a déclaré Angela Merkel lors de l’ouverture des journées des médias à Munich, le 25 octobre. La chancelière allemande pose les jalons du nouvel ordre mondial même si beaucoup […]

“Je suis d’avis que les algorithmes doivent être plus transparents afin que les citoyens soient conscients des effets qu’ils peuvent avoir sur leur utilisation des médias”, a déclaré Angela Merkel lors de l’ouverture des journées des médias à Munich, le 25 octobre. La chancelière allemande pose les jalons du nouvel ordre mondial même si beaucoup n’ont pas encore compris le sens de sa demande. « Elle n’aura pas ces informations » estime Spiegel Online. Pour les géants d’Internet, demander l’algorithme c’est leur demander la compagnie et tout ce qui va avec mais en même temps ce sont eux qui déterminent quels résultats s’affichent lors d’une recherche sur Google, et quels posts apparaissent dans le newsfeed d’une personne sur Facebook. Si l’on cherche bien on trouvera que Google préfère les sites d’actualité vers lesquels pointent de nombreux liens. Pour Facebook, c’est le volume de correspondance avec les amis qui importe, les préférences de ces derniers ainsi que la pub sur laquelle nous cliquons. Ce sont des « bulles de filtre » en anglais : filter bubble qui est un concept développé par le militant d’Internet Eli Pariser. Il désigne l’état dans lequel se trouve un internaute lorsque les informations auxquelles il accède sur Internet sont le résultat d’une personnalisation mise en place à son insu. À partir des différentes données collectées sur l’internaute, des algorithmes vont silencieusement sélectionner les contenus qui seront visibles ou non par lui. Le terme de «bulle de filtres» renvoie à l’isolement produit par ce mécanisme : chaque internaute accède à une version différente du web, il reste dans une « bulle » unique et optimisée pour lui. Enfin de compte, un internaute ne reçoit que des contenus qui corroborent son regard sur le monde. Il y a maintenant consensus sur le fait que les bulles de filtres sont un problème qu’il va falloir régler rapidement. Les batailles ont commencé.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
seedstar
Challenge SeedStars Algérie: Dalil, une app pour non voyant remporte le concours

SeedStars, ou plus prosaïquement les « graines d’étoile » est un challenge de startup dans plusieurs pays emergents dont la...

Fermer