L'Essentiel
0

bureautique online

Bureautique Online (Par Abderrafiq Khenifsa) Comme nous l’avons signalé dans plusieurs numéros d’IT Mag, la grande bataille de la bureautique en ligne vient à peine de commencer entre Google et Microsoft avec des outsiders de grande renommée : IBM et Adobe. Après les sorties de Google Apps et de Lotus Symphonie d’IBM, Microsoft prépare la […]

Bureautique Online
(Par Abderrafiq Khenifsa)

Comme nous l’avons signalé dans plusieurs numéros d’IT Mag, la grande bataille de la bureautique en ligne vient à peine de commencer entre Google et Microsoft avec des outsiders de grande renommée : IBM et Adobe.
Après les sorties de Google Apps et de Lotus Symphonie d’IBM, Microsoft prépare la sortie de Office Live, un espace dans lequel les utilisateurs pourront consulter et stocker leurs documents Word, Excel et PowerPoint. Cet espace de travail – Workspace – offrira environ 250 Mo d’espace de stockage, de quoi conserver plus d’un millier de documents. Compatible avec Office 2003 et Office 2007, le service permettra d’enregistrer directement ses fichiers sur le Web, d’avertir ses contacts de leur mise en ligne et de les commenter en ligne. En gros, un Microsoft Office en ligne restrictif. En effet, Office Live Workspace n’est pas tout à fait une suite bureautique en ligne dans la mesure où il ne proposera pas toute l’étendue des fonctionnalités. Un programme en bêta test va être mis en ligne et auquel les internautes intéressés devront s’inscrire.
D’un autre côté, les acteurs du monde IT bureautique s’activent. Il y va de leur survie car tous savent que s’ils ne vont pas « en ligne », ils resteront sur le carreau. Et ne pensez surtout pas que parce qu’ils sont des « géants », ils vont le rester. N’oubliez pas, il y a quelques années, qui aurait dit que Digital se ferait «manger» par Compaq, un des derniers venus sur le marché du microordinateur, lui-même ayant été absorbé, quelque temps plus tard, par HP, qui est en train de terminer de le digérer. Et si on va plus loin dans le temps, qui aurait dit que Bell Labs allait mourir…
Aujourd’hui, Google est le fer de lance de ce changement. Après avoir complètement pris le marché de la recherche sur Internet, il a décidé de lancer des applications bureautiques sur le net, et cette décision a fait réagir le «géant du soft» et d’autres.
Résultat : IBM lance un soft bureautique en ligne et gratuit, Adobe annonce l’acquisition de Virtual Uiquity qui possède Buzzword, un traitement de texte en ligne. Ce ne serait pas un scoop si on venait à apprendre que Google a acquis Microsoft ou que Microsoft vient de mettre sur le marché un moteur de recherche sur Internet. C’est dans l’air du temps…

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un savoir-faire algérien faisant ses preuves dans la cour des grands

(Par K. Moussaoui) Ce logiciel de topographie, VRD, assainissement et travaux publics qui fonctionne sous environnement Autocad, développé et distribué...

Fermer