L'Essentiel
0

Condor Electronics au MWC 2017 A55, RCS et déploiement à l’international

Condor Electronics était présent cette année au Mobile World Congress qui s’est tenu du 27 fevrier au 2 mars à Barcelone. Il a présenté durant 4 jours un large portfolio de ses produits et il a signé avec Google pour fournir le service de la nouvelle génération des services de la messagerie SMS : le […]

Condor Electronics était présent cette année au Mobile World Congress qui s’est tenu du 27 fevrier au 2 mars à Barcelone. Il a présenté durant 4 jours un large portfolio de ses produits et il a signé avec Google pour fournir le service de la nouvelle génération des services de la messagerie SMS : le RCS.

Au cours d’une conférence de presse sur le stand, le président du conseil de Condor, Abderrahmane Benhamadi a déclaré que « Cette année, nous avons pris un stand de 100 m2 plus grand que celui de l’année dernière pour montrer nos produits ». Cette année, ce sera le A55 qui est mis en vedette. Le dernier né de Condor est un smartphone avec un écran Almoled de 5.5 pouces et d’une batterie de 5.000 Mah qui permet une grande autonomie, dira-t-il tout en disposant d’un lecteur d’empreinte digital. Et ce n’est pas tout. Condor lance aussi des casques de réalité virtuelle, le « Eye VR » et le « OVO VR » permettant à des développeurs de pouvoir crée de nouvelles applications en réalité virtuelles. Dans le domaine des objets connecté, Condor innove et sort le pèse-personne intelligent avec son bracelet et une caméra virtuelle «Condor Eye» qui filme en 360 degrés. . Et pour couronner le tout, Abderrahmane Benhamadi déclare que « Condor a signé avec Google pour lancer le RCS en native dans tous ses smartphones ». Le RCS ou ‘Rich Communication Services’ est un protocole qui a pour vocation de supprimer le SMS en permettant aux utilisateurs de retrouver les mêmes fonctionnalités que d’envoyer des éléments interactifs comme des cartes depuis Google Maps, l’envoi de photos et de vidéos ou d’autres choses qui étaient alors impossibles avec le SMS vont le devenir. Nous avons interrogé plusieurs visiteurs du stand de Condor, qui nous ont dit que « les produit était de bonne facture ». Pour répondre à la demande et préparer le futur, il dira que ses équipes de R&D sont déjà en train de travailler sur les terminaux pour la 5G. « Nous serons au rendez-vous dès que la 5G sera lancée» déclare le patron de Condor. Concernant le contenu local, le président du conseil de Condor lance un appel aux développeurs Algériens en leur disant que son entreprise est disposée à travailler avec eux.
Concernant les prospects à l’international, Reda Hamai, Chargé du développement à l’international chez Condor et son équipe nous dira que « nous sommes en train de prospecter et d’identifier des partenaires economiques partout dans le monde en commençant par l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient ». Concernant les chiffres, le responsable de l‘International est intraitable. Il ne donne aucun chiffre. Il nous dira que « nous allons communiquer sur cela au moment voulu » tout en ajoutant que « nos produits sont vendus, entre autres, au Maroc, en Tunisie, en France, en Maurétanie et bientôt au Sénégal ». Pour ce qui est du showroom de Tunis qui devrait être inauguré au mois de décembre dernier, le responsable de l’International nous confirme que « son ouverture se fera qu’en avril prochain » tout en ajoutant que « nous allons aussi ouvrir un showroom au Sénégal et nous sommes en négociation avec des opérateurs pour qu’ils mettent nos produits dans leur catalogues ». A la question de savoir si 2017 est l’année de l’export pour Condor, Abderrahmane Benhamadi nous réponds « Oui. Oui nous y allons. Condor se recentre sur l’exportation de tous ses produits ».
Mouatassam Boudiaf, ministre délégué chargé de l’Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers accompagné de Nawel Benkritli, DG de la Satim ont fait la surprise de venir visiter le stand de Condor. A l’issue de la visite qu’il a effectué avec le patron de Condor, il déclare « j’ai tenu personnellement à rendre visite à Condor Electronics, la seule entreprise Algérienne à prendre part au MWC, je tiens à exprimer ma satisfaction par rapport à la capacité de cette entreprise d’exporter en relevant le défi de concurrencer les plus grandes entreprises dans ce domaine » en repartant vers la conférence ministériel.
La faible croissance en valeur des exportations algérienne, hors hydrocarbure, semble n’être qu’une parenthèse. Avec une industrie qui montent en gamme, un commerce mondial en hausse de +3.4% en volume en 2017, des industriels qui raccordent leurs violons aux demandes du monde et des effets prix qui joueront plus favorablement, les exportations algériennes s’accroitront en 2017, un rythme plus conforme avec le potentiel des entreprises algériennes à l’exportation. Longtemps dédaignés, les produits algériens, à l’image de Condor, sont aujourd’hui plébiscités, demandés et attendus. Une chance pour l’Algérie de sortir de la dominance du pétrole et surtout de son prix.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Mobile World Congress 2017 Le futur, c’est demain

L’économie numérique, marquée par la prolifération rapide des technologies mobiles, continuera de transformer notre façon de faire des affaires et...

Fermer