ActuNet
0

Condor ouvre un showroom à Dakar (Sénégal)

Condor ouvre son premier showroom au Sénégal en présence de son excellence l’ambassadeur d’Algérie au Sénégal, son excellence l’ambassadeur du Sénégal en Algérie et d’Abderahmane Benhamadi, Président du Conseil d’ Administration de Condor Electronics L’inauguration a permis à Condor d’ouvrir un Showroom composé d’un espace d’exposition et d’un espace de maintenance et réparation accolé au […]

Condor ouvre son premier showroom au Sénégal en présence de son excellence l’ambassadeur d’Algérie au Sénégal, son excellence l’ambassadeur du Sénégal en Algérie et d’Abderahmane Benhamadi, Président du Conseil d’ Administration de Condor Electronics

L’inauguration a permis à Condor d’ouvrir un Showroom composé d’un espace d’exposition et d’un espace de maintenance et réparation accolé au showroom. L’espace d’exposition expose une partie du portfolio du Condor en mettant en avant les produits blancs, les télévisions et les produits IT –smartphone, laptop. D’ailleurs dans ce sens, Yarame Bergane, directeur général, nous dit en aparté que « pratiquement l’ensemble des réfrigérateurs que nous avons en stock sont pratiquement épuisés sans oublier les climatiseurs. Nous avons d’ailleurs placé une nouvelle commande pour ne pas avoir des ruptures de stocks ». Concernant son déploiement, sourire aux lèvres, il nous dira que « nous avons l’intention de nous installer dans d’autres régions du Sénégal. Et pour cela nous prévoyons une dizaine de showrooms au courant de 2017 ». Il ajoutera que « nous avons formés des équipes de maintenance et de réparation, auprès de Condor à Bordj Bou Arreridj, pour tous les produits que nous vendons au Sénégal ». Ancien élèves d’une école algérienne, l’ingénieur Yarame Bergane, est retourné au Sénégal pour montrer « l’état de l’art de son savoir » nous dit-il. Il travaillera dans un premier temps dans une entreprise publique sénégalaise avant nous dit-il « de créer une entreprise dans le domaine de l’électricité et la câblerie » qui a été une success story, nous avoue-t-il. Intervenant dans l’associatif, et voulant aller plus loin, il crée « avec d’autres amis » l’association de diplômés sénégalais qui ont étudié en Algérie, tout en nous confirmons qu’il y en a beaucoup et qui travaillent dans les secteurs privés et publics.

La ressource humaine, cet élément vital

«Nous avons vu plus d’une quarantaine d’entreprise qui voulait distribuer nos produits et nous avons choisi après une analyse la société CCE qui offrait de meilleurs perspectives et une forte connaissance du marché. Tout cela été fait avec nos représentants de l’ambassade d’Algérie au Sénégal qui nous ont vraiment aidé et conseillé » nous dit Reda Hamai, chargé de l’export. D’ailleurs dans ce sens, lors de la visite inaugurale du Showroom Condor de Dakar, l’ambassadeur d’Algérie au Sénégal nous dira que « « nous sommes là pour aider nos entreprises à prendre des parts de marché. Nous avons mis à leur disposition l’ensemble tous les textes juridiques et toutes les compétences de notre ambassade au Sénégal».

L’axe stratégique que donne Abderrahmane Benhamadi se résume comme il le dit lui-même « à la ressource humaine bien formée ». Lors du speech inaugurale ; il déclare que « Condor est prête à recevoir des ingénieurs et techniciens sénégalais pour les former » tout en ajoutant « qu’ils travaillent avec nous au Sénégal ou qu’ils créent leur propre entreprise ». Nous lui avons posé la question de connaitre le nombre de personnes qu’il désire former, il nous déclare « autant que nous pouvons car la ressource humaine est l’essentiel de l’entreprise ». Nous avons appris que Condor a déjà formé, au niveau de ses usines à Bordj Bou Arreridj,  plus d’une quarantaine de techniciens et ingénieurs pour la maintenance de leurs produits.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Transition numérique Bouchouareb veut lancer la filière de la Télévision Numérique Terrestre –TNT-

L’Algérie doit accroitre son effort d’innovation en recourant notamment à une utilisation systématique des TIC et du tout numérique pour...

Fermer