ActuNet
0

Conférence de presse de Mathieu Galvani, CEO de Djezzy: RH, Mahrez, Startup, IT Stack et ePaiement au menu

Djezzy opère une entrée en force dans l’ère du digital et affiche de nouvelles ambitions pour l’année 2018. Mathiew Galvani, le directeur général de Djezzy commence l’année 2018 en mouillant la chemise, lors de sa keynote suivi d’une conférence de presse en ce début d’année. « La 4G demande de gros investissements et nous sommes en […]

Djezzy opère une entrée en force dans l’ère du digital et affiche de nouvelles ambitions pour l’année 2018.

Mathiew Galvani, le directeur général de Djezzy commence l’année 2018 en mouillant la chemise, lors de sa keynote suivi d’une conférence de presse en ce début d’année. « La 4G demande de gros investissements et nous sommes en pleins déploiements» tout en ajoutant que « 28 wilayas sont ouvertes pour la 4G». Il dira que « les investissements pour 2017 ont été de 15 milliards de dinars et ceux de 2018 vont atteindre aussi les 15 milliards de dinars ». La 3G n’est pas, pour autant abandonnée, au contraire dira-t-il, «nous continuons à investir sur la 3G, qui est pour l’heure, plus utilisée par nos abonnés». Pour être plus proche de ses clients, Djezzy avait choisi le lancement de boutique en propre, «52 nouvelles boutiques ont été ouvertes » dira-t-il tout en ajoutant que « cela fait un total de 150 boutiques Djezzy réparties sur tout le territoire national avec une distribution régionale». L’autre grand chantier concerne les ressources humaines. Et dans ce domaine, il dira que « Djezzy investit dans son capital humain» et compte «recruter de nouveaux talents qui sont sur le marché». D’ailleurs, pour 2017, «Djezzy a recruté 400 personnes» souligne-t-il et «formé de nombreux talents en interne». Concernant les recrutements, Mathieu Galvani pose son cahier des charges. «Nous ne faisons plus de recrutement traditionnel». En effet, avec la transformation digitale que vivent les RH, la DRH ne peut en effet désormais occulter l’importance du digital dans sa propre transformation. Plus encore, elle devient indéniablement un acteur incontournable des mutations que connaît l’entreprise avec le digital, en particulier dans sa relation avec les collaborateurs. Il parlera de performance, de gestion de talents, mais aussi de repositionnement stratégique. Il dira, sans le dire, qu’il attend beaucoup de ses collaborateurs et nouveaux employés par la valorisation des données RH, rendue possible par les outils analytiques, mais aussi par des patrons qui deviennent de plus en plus “data-driven” en s’inspirant d’innovation amenée par le marketing et l’expérience client. Le but étant de faire évoluer les compétences en interne, mais aussi à intégrer de nouvelles expertises externes, « surtout en digital » souligne-t-il.

Deuxième mi-temps, les enjeux de 2018

Cette fois-ci, Mathieu Galvani partagera avec nous ses informations à partir des data recueillis de ses abonnés. Il donne un constat « contrairement aux années précédentes, en 2017, nous avons remarqué que le upload croit ». Cet état de fait montre que non seulement l’algérien s’est approprié l’Internet, mais qu’il commence à produire et qu’il est temps pour les industriels des TIC d’investir dans les datacenters.

Continuant sur l’analyse de ses données clients, il dira que trois domaines sortent du lot : le sport, la musique et la passion. « Nous sommes entrés à fond dans ces domaines » tout en ajoutant que «nous sommes dans le contenu et la promotion du contenu». Pour ce qui est du sport, il dira « le foot, bien sûr » sans omettre de signaler « le eSport et les games online sont en train de s’étendre dans le monde et ils arriveront chez nous ». Le deuxième domaine dira-t-il, a trait « aux usages et comportements de la jeunesse » avec comme locomotive la musique. Le troisième domaine touche tout un chacun est aujourd’hui drivé par les Arts culinaires.

 

Troisième mi-temps : le talent à l’état brut

«nous avons contacté Riadh Mahrez en avril 2016 pour voir ce que nous pouvons faire ensemble, mais cela a été avant tout une rencontre humaine » dira le CEO de Djezzy avant d’ajouter que « Djezzy a le plaisir d’annoncer la signature d’un partenariat avec Riyad Mahrez, la Star internationale du football qui évolue dans le championnat anglais au sein du club de Leicester City.  La volonté de Djezzy est d’associer un ambassadeur fort qui partage ses mêmes valeurs. Le football est synonyme d’enthousiasme, de partage, de performance collective et de passion ; autant de points communs entre Djezzy et Riyad Mahrez. ».  Riadh Mahrez dira, dans une vidéo projetée que « Je suis très content et fier de faire partie de l’équipe Djezzy, et de représenter ses couleurs ». Avec ce sportif de renommée mondiale, l’opérateur télécom compte « réhabiliter le sport et les infrastructures de sport dans les quartiers, mais d’autres initiatives également à caractère sociétales sont également attendues à l’avenir. »

Quatrième mi-temps : ce que peut faire un opérateur télécom

Djezzy ne pouvait pas ne pas parler de ce qui fait le digital dans le monde : les startups. Il nous apprend que son entreprise a décidé de prendre en charge chaque année entre «4 et 5 startups pour les faire aboutir» tout en les hébergeant dans « ses nouveaux locaux en construction où tout est en open space ». Il avouera que lui-même « est logé à la même enseigne que tout le monde ». À une question sur la création d’un fonds d’investissement ou un fonds d’amorçage. Il nous dira que «tout est à étudier, mais nous n’avons pas encore pris de décision définitive».

Concernant la modernisation de l’infrastructure, il dira que « nous avons avec Ericsson et Veon mis en place l’IT Stack qui a été développé spécialement pour nous. Ce sont des serveurs colossaux, des logiciels et des algorithmes qui permettent une meilleure agilité vis-à-vis de nos clients, mais aussi pour mieux gérer notre infrastructure » tout en ajoutant « on est allé très rapidement pour la modernisation de l’infrastructure»

Cinquième mi-temps : les offres

La première offre a trait au modem portable auquel est adossé des forfaits data au choix. Cela va de 1 mois pour tester à 3 mois, 6 mois ou une année avec des débits allant de 3 à 10 giga-octets.

L’application Djezzy internet qui est est une application qui permet d’avoir l’ensemble de ses informations, tel que souscription, forfait, consultation forfait ou rechargement du compte… Elle est disponible sur Android et IOS. Et pour bien commencer l’année, tous les utilisateurs qui téléchargent et utilisent l’application Djezzy internet recevront un bonus internet de 1Go gratuitement. Mathieu Galvani ajoute que « les clients déjà utilisateurs de cette application se verront également attribuer un bonus internet de 1Go ». Concernant les Sims pour une utilisation dans un smartphones, le CEO de Djezzy parlera de « Djezzy Hayla », une offre prépayée, qui a été mise sur le marché le 3 janvier dernier, mais focalisera sur l’offre post payée «Smart».

 

Conclusion

« D’après nos analyses, il y a 40% de pénétration de smartphone en Algérie, il reste donc 60% à équiper» tout en ajoutant que « ce sera le ePaiement qui va booster le secteur et permettre la création d’un écosystème digital durable en Algérie »

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
APN: présentation en plénière du projet de loi sur le commerce électronique

Le projet de loi relatif au commerce électronique,prévoyant des dispositions permettant d'assurer la sécurité du e.commerce, a été présenté mardi par...

Fermer