L'Essentiel
0

Convention entre les ministères des PTIC et du Tourisme : Internet à la rescousse de la destination Algérie

Il s’agit d’identifier les besoins de la formation de masse dans le domaine des TIC, d’élaborer des programmes de formation adaptés aux besoins du secteur du tourisme et de proposer des programmes de formation des formateurs Le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication et celui du Tourisme et […]

Il s’agit d’identifier les besoins de la formation de masse dans le domaine des TIC, d’élaborer des programmes de formation adaptés aux besoins du secteur du tourisme et de proposer des programmes de formation des formateurs

Le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication et celui du Tourisme et de l’Artisanat ont signé la semaine dernière une convention cadre ayant pour objet la formation à l’usage des TIC au profit des différents acteurs du secteur du tourisme.
L’objectif est la promotion et la commercialisation des produits touristiques à travers la généralisation de l’utilisation des TIC dans les différents domaines liés au tourisme (hôtellerie, voyages, loisirs) et vise à assurer un soutien aux opérateurs dans le développement des applications « e-tourisme » pour la promotion de la destination Algérie et l’amélioration de son attractivité et de sa compétitivité.
Selon le document en notre possession, il s’agit d’identifier les besoins de la formation de masse dans le domaine des TIC, d’élaborer des programmes de formation adaptés aux besoins du secteur du tourisme et de proposer des programmes de formation des formateurs à l’usage des TIC dans le cadre du « développement des applications et des services adaptés aux exigences du secteur du tourisme », la
mise en place de portails assurant une « meilleure visibilité » des offres de la destination Algérie et le soutien des actions de modernisation et de mise en place des réseaux et systèmes d’information.
Il faut savoir qu’Internet pèse d’un double poids : sur la distribution et la vente et influence le comportement des consommateurs. Il faut savoir par exemple que même s’ils n’achètent pas en ligne, 60% des Français préparent leur voyage sur Internet. Il a par conséquent un rôle déterminant dans le choix des vacances.
Sur le plan informatif, pourquoi consulter les sites de voyages ? A cette interrogation, on peut apporter les réponses suivantes : chercher des sites de destinations, trouver l’inspiration, arbitrer entre plusieurs sites de voyages, confirmer le choix d’une destination. Prix, descriptif des prestations, informations sur les destinations…au-delà de la vente même de prestations, les sites de tourisme ont un rôle déterminant à jouer sur le plan informatif et doivent en conséquence soigner non seulement leurs offres mais aussi leurs contenus.
Il est clair que les informations ciblées en fonction des besoins des utilisateurs sont une valeur ajoutée pour les sites de tourisme en ligne qui les proposent. Un service qui s’appuie essentiellement sur la mise en place d’un moteur de recherche où l’internaute sélectionne certains critères (durée du séjour, destination, budget, activités). Selon un constat établi par les experts, c’est au niveau de la diffusion de l’information et des produits touristiques sur Internet que les innovations, apportées par ces technologies, ont le plus modifié la donne pour les entreprises de tourisme. Ils ont souligné que le fait qu’un nombre croissant de consommateurs utilisent l’Internet pour organiser leurs voyages constitue pour les pays en développement une incitation majeure à organiser, développer et promouvoir leur offre touristique sur Internet. Les TIC sont le moyen le plus efficace pour les pays en développement de commercialiser leur offre touristique et d’augmenter leur clientèle. En favorisant le développement de pratiques commerciales électroniques dans l’économie locale, ces pays peuvent plus facilement organiser leur industrie touristique et stimuler la coopération entre les acteurs concernés.
Pas moins de 60% des agences de voyages disposent d’un site Web, selon une déclaration de Bachir Djeribi, président du syndicat national des agences de voyages, qui signale que le nombre global d’agences de voyages en Algérie avoisine le millier. La généralisation de la billetterie électronique en Algérie est aussi une nouvelle réalité. Dans le cadre de ses activités, l’agence de tourisme et de voyages est tenue d’utiliser les technologies de l’information et de la communication pour la promotion et la commercialisation de la « Destination Algérie », d’éditer périodiquement des catalogues, brochures et autres supports, documentaires et numériques de vente des différents produits et circuits touristiques.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un compromis doit être trouvé entre effets positifs et négatifs : Les TIC fabriquent-elles des gens violents ?

Au vu de l’universalité des nouvelles technologies, la réflexion posée quant aux effets directs des nouvelles technologies sur le comportement...

Fermer