L'Essentiel
0

Crée en 2000, L’ARPT sort sur le terrain

Après un long silence, l’Arpt vient de sortir son « rapport d’activité » pour 2015 qui a été qualifié par Mohamed Toufik Bessaï, son président, « d’année fébrile […] et que des indicateurs montrent qu’une économie numérique se met en place ». Ce que nous retenons c’est que la première fois que l’Arpt parle de projet de portabilité. La […]

Après un long silence, l’Arpt vient de sortir son « rapport d’activité » pour 2015 qui a été qualifié par Mohamed Toufik Bessaï, son président, « d’année fébrile […] et que des indicateurs montrent qu’une économie numérique se met en place ». Ce que nous retenons c’est que la première fois que l’Arpt parle de projet de portabilité. La portabilité est le fait d’avoir son propre numéro de téléphon qui ne dépend pas d’un opérateur.
Beaucoup de chiffre, un rapport dense, l’Arpt change et commence à communiquer. Dans sa conférence de presse, son président parle des deux domaines de sa compétence : les télécom qui englobe la téléphonie fixe et mobile mais aussi l’Internet et la poste.

Les Télécoms
2015 dira son président est l’année de la progression du nombre d’abonnés Internet mais aussi l’année où l’Arpt a utilisé ses propres outils de comptage. Cette fois, l’ARPT ne s’est pas contenté des chiffres transmis par les opérateurs mobiles et fixes, mais elle les a affinés avant de les valider. En effet, dira Mohamed Toufik Bessai « pour 2015, nous avons utilisé nos propres outils de comptage car les opérateurs ont tendance à gonfler les chiffres ».
Avec un chiffre d’affaire de 433 milliard de dinars –équivalent à plus de 4 milliards de dollars- avec une progression par rapport à 2014 (405 milliards de dinars) de 7%, qui donne 2.29%  du PIB écrit l’ARPT dans son rapport. Cette progression du chiffre d’affaire est expliquée par le président de l’Arpt par la croissance du nombre d’abonné de la 3G. En effet, en 2015, il y a eu une croissance de 92% par rapport à 2014 passant de 8,509 millions d’abonnés à fin décembre 2014 à 16,319 millions d’abonnés à la 3G à fin décembre 2015. Un parc composé essentiellement (88.01%) d’abonnés prépaid. Et c’est le même constat que fait Mohamed Toufik Bessai pour la téléphonie mobile en disant que « l’analyse des chiffres fait ressortir que 90,89% soit 24 millions des clients ont opté pour la formule du prépaid ». Il note toutefois que 2015 est l’année où il y a une baisse des nombre d’abonnés de 23% par rapport à 2014. Enfin de compte, les décompte à fin 2015 donne 43,227 millions d’abonnés Gsm et 3G selon les audits de l’Arpt soit une télé densité de 107%.
Si l’on décortique les chiffres fournis par l’Arpt, les parts de marchés du Gsm de l’opérateur OTA (Djezzy) sont de 46.33% qui fait de lui le leader sur ce marché. Il est suivi de ATM (Mobilis) sont de 28.90% et de WTA (Ooredoo) de 24.77%. Par contre, sur le marché 3G, le leader est ATM (Mobilis) avec 40.09% suivi par WTA (Ooredoo) avec un taux de 34.52% et OTA (Djezzy) avec 25.39% tout en sachant que l’opérateur OTA est entrée réellement dans le marché de la 3G à partir du 5 juillet 2015 contrairement aux deux autres opérateurs mobiles qui ont mis online leur réseau Gsm juste après la réception de leur licence provisoire.
Enfin, en chiffre globaux, c’est-à-dire les abonnés Gsm et les abonnés 3G, c’est OTA (Djezzy) qui détient la plus grande part de marché avec 38.43% suivi de ATM (Mobilis) avec 33.12% et WTA (Oor’edoo) avec 28.45%. Pour Mohamed Toufik Bessai, la net progression sur le parc de la téléphonie mobile s’explique par le nombre important des offres tarifaires et promotionnelles qui doivent être approuvé par l’Arpt. On peut y lire sur le rapport que « l’Arpt a examiné pendant 2015 64 offres 3G et 106 offres Gsm ». L’autre grand joueur sur le marché des télécoms est Algérie Télécom. En effet, l’ARPT fait état de 3,268 millions d’abonnés au réseau fixe dont 87% sont des particuliers. La part du réseau WLL représente 8% du marché du fixe.

Internet
Concernant la télé densité Internet, 2015 a été une année de forte progression puisqu’ on enregistre 25.60% d’abonnés à l’Internet en plus  soit 18,583 millions par rapport à 2014 qui était de 10.111 millions d’abonnés à l’Internet. Le président de l’Arpt explique cet état de fait par le lancement de la 3G mais aussi la 4G fixe d’Algérie télécom. Alors que sur le marché, nous ne voyons que 3 ISP, l’Arpt parle de 23 ISP dont 3 ISP de plus en 2015.

Audit et contrôle
L’ARPT étant habilité à contrôler le marché des télécom en Algérie. On y apprend qu’elle a effectué durant l’année 2015 40 missions de contrôle –identification des abonnés, disponibilité d’offre tarifaire, disponibilité des promotions, qualité de l’internet-

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
benghabrit
Conventions entre le FaudTIC et le Ministère de l’Education Nationale: Lancement du projet de la e-école

Une convention utilisant le FAUDTIC -Fonds d’appropriation des usages et du développement des techniques de l’information et de la communication...

Fermer