ActuNet
0

Croissance des revenus issus d’équipements d’infrastructure pour le cloud

Le Cloud prend sa place dans les infrastructures. Qu’il soit privé ou public, rien ne semble l’arrêter. Logiquement, la taille de ce marché devrait doubler d’ici à 2019. La conséquence est presque une lapalissade: le marché du Cloud est globalement en croissance. Dans le monde, il n’y a plus un seul projet de transformation numérique […]

Le Cloud prend sa place dans les infrastructures. Qu’il soit privé ou public, rien ne semble l’arrêter. Logiquement, la taille de ce marché devrait doubler d’ici à 2019. La conséquence est presque une lapalissade: le marché du Cloud est globalement en croissance. Dans le monde, il n’y a plus un seul projet de transformation numérique qui ne repose pas sur le cloud . Et pour cause, les nombreux chantiers innovants mis en œuvre dans le monde de l’entreprise, que ce soit des projets IoT, Big Data ou exploitant les réseaux sociaux, par exemple, passent nécessairement par un modèle Cloud. Il faut désormais faire vite, être à la fois modulaire et agile, et bien entendu ne pas remettre en cause la sécurité de l’entreprise. Or le Cloud se prête volontiers à cet exercice, lequel implique à la fois le métier et la DSI, qui ne doit en aucun cas être exclue du projet.

Selon IDC, les revenus issus des d’équipements d’infrastructure pour le cloud (serveurs, systèmes de stockage, switches Ethernet) ont progressé de 25,8% au cours du 2ème trimestre 2017 (par rapport à l’année précédente) pour atteindre 12,3 milliards de dollars.

Les revenus issus des ventes d’infrastructure pour le cloud public ont, en effet, augmenté de 34,1% par rapport à l’an dernier et atteignent 8,7 milliards de dollars. Ceux issus des ventes d’équipements pour le cloud privé, en revanche, n’ont pas dépassé les 3,7 milliards de dollars, soit une hausse de 9,9%. In fine, les revenus issus des ventes d’équipements d’infrastructure cloud ont presque triplé au cours des 4 dernières années. Les ventes d’équipements d’infrastructure classique, elles, sont en repli de 3,8%.

Markess, par contre,  estime ce marché à plus de 6 milliards d’euros fin 2016.Il devrait croître de +19% d’ici fin 2018 pour dépasser les 9 milliards d’euros. Le baromètre de Markess délivre des statistiques de marché sur la période 2008 à 2017, des projections annuelles à l’horizon 2020 et une ventilation du marché des logiciels et services de cloud par grand type de prestations : services managés, intégration, conseil, etc.

Enfin, la grande tendance Cloud repose sans doute sur l’émergence des Cloud verticaux dédiés à des secteurs d’activités particuliers, comme la santé ou la finance par exemple, et qui vont être un vecteur puissant de la transformation de l’IT dans les entreprises. Si aujourd’hui on compte déjà plus de 150 de ces Cloud verticaux au niveau mondial, on devrait en compter près de trois fois plus d’ici à l’horizon 2020.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La fusion entre T-Mobile et Sprint échoue

Le PDG de Sprint, Marcelo Claure, a déclaré lors d'une conférence d'investisseurs que les négociations avec T-Mobile ont échoué et...

Fermer