Dépéches
0

Dans le monde, l’Inde et la Chine représentent 35% des abonnés actifs de téléphonie mobile

Une étude menée par le fabricant de téléphones Ericsson a révélé que l’inde et la chine représentaient à elles seuls, 35% des 4,1 milliard d’utilisateurs actifs de services de téléphonie mobile au niveau mondiale, ce qui représente 60% de la population du globe. Le rapport ‘the Ericsson Traffic and Market Data’ nous explique que « la […]

Une étude menée par le fabricant de téléphones Ericsson a révélé que l’inde et la chine représentaient à elles seuls, 35% des 4,1 milliard d’utilisateurs actifs de services de téléphonie mobile au niveau mondiale, ce qui représente 60% de la population du globe. Le rapport ‘the Ericsson Traffic and Market Data’ nous explique que « la téléphonie mobile a pénétré 85% des foyers au dernier trimestre 2011 et le nombre totale d’abonnements a atteint 6 milliards. Cependant, le nombre total d’abonnés est quand à lui de 4,1 milliards du fait que beaucoup d’entre eux possèdent plusieurs abonnements.
Le rapport nous indique enfin que « il y’a une demande qui ne cesse de croître pour les smartphones dans ces régions. Approximativement, 30% des mobiles vendus en 2011 ont été des smartphones en comparaison avec 2010 ou seulement 20% des mobiles l’étaient » et que « le trafique de données a quasiment doublé entre les troisièmes trimestres de 2010 et 2011 dans le monde et ce fut également le cas entre 2009 et 2010. Ceci est particulièrement vrai dans les pays en voie de développement en Asie ainsi qu’en Afrique.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Nouveau rebondissement dans l’affaire Samsung vs Apple

Apple  bénéficie désormais d’un avantage certain pour son prochain procès contre Samsung, prévu lundi à San José, Californie. En effet,...

Fermer