L'Essentiel
0

Décollage de la presse digitale, Air France lance une application en première mondiale

Air France vient de lancer en première mondiale sa nouvelle application, «AF Press». L’application Air France Press permet de télécharger gratuitement sur une tablette un ou plusieurs quotidiens et magazines parmi l’offre de presse digitale française et internationale. Il suffit d’avoir une réservation sur un vol Air France. Les titres sont disponibles partout dans le […]

Air France vient de lancer en première mondiale sa nouvelle application, «AF Press». L’application Air France Press permet de télécharger gratuitement sur une tablette un ou plusieurs quotidiens et magazines parmi l’offre de presse digitale française et internationale. Il suffit d’avoir une réservation sur un vol Air France. Les titres sont disponibles partout dans le monde dès 24 h avant le vol et jusqu’à l’heure du départ. Les passagers pourront les consulter avant, pendant et après un vol.  La compagnie propose chaque année à ses clients plusieurs millions de journaux et magazines à travers le monde, dans ses salons, ses salles d’embarquement et à bord de ses classes avant. Cette application vient compléter cette offre de presse papier en permettant aux clients de télécharger leurs titres préférés dès 24 heures avant leur vol et jusqu’à l’heure du départ pour les consulter avant, pendant mais aussi après leur voyage.  La nouvelle application d’Air France sera progressivement enrichie de titres français et internationaux. Elle sera étendue tout au long de l’année à l’ensemble des clients de la compagnie équipés d’écran personnel, de smartphones ou de tablettes iOS, Android ou Windows 8. Par ailleurs, les titres Air France Magazine et Air France Madame sont téléchargeables gratuitement, avec ou sans réservation sur un vol, par tous les utilisateurs d’«AF Press».  «Avec cette offre de presse digitale novatrice, la compagnie répond aux attentes des voyageurs fréquents en situation de mobilité et s’adapte aux nouvelles habitudes de consommation de l’information tout en contribuant à réduire l’impact sur l’environnement», a déclaré Christian Herzog, directeur marketing d’Air France-KLM. A terme, la disparition du papier, qui entraîne des frais de logistique et de manutention et pèse lourd à bord des avions, est inéluctable.  Mais cette évolution se heurte à une difficulté technique : il est possible de télécharger les journaux à terre, mais pas à bord des avions. L’idée serait donc que les passagers choisissent de télécharger les journaux, jusqu’à 30 heures avant leur départ, et puissent les lire sur leur tablette ou smartphone avant de monter à bord. L’autre difficulté concerne le choix des titres proposés. Jusqu’à présent, Air France met à la disposition des passagers les quotidiens nationaux de tous bords politiques, du Figaro à L’Humanité. A cela s’ajoute une vingtaine de magazines. Ainsi, le secteur de la presse et de l’information est en pleine mutation avec le besoin de faire cohabiter le papier et le numérique, tout en étant à la recherche d’un modèle économique viable.  Avec l’arrivée d’Internet, l’information circule par d’autres canaux (sites, blogs, réseaux sociaux…), de plus en plus rapidement et le plus souvent gratuitement.  La plupart des titres misent désormais sur une formule hybride : une version print et une version numérique. L’avènement d’une économie de la connaissance, qui est aussi une économie du numérique, va bouleverser plus profondément et durablement la société que ne l’ont fait la révolution néolithique ou les deux révolutions industrielles. «C’est une première mondiale. Dans le cadre de sa montée en gamme, Air France veut pouvoir proposer mieux et plus d’options à ses clients. Ce service interviendra en plus de l’offre de presse papier, l’idée étant d’accompagner les clients en situation de mobilité et de donner encore plus de choix de titres nationaux et internationaux. 60% de notre chiffre d’affaires est issu de la clientèle étrangère, ce service est pour eux. Pour exemple : «un Indien partant de l’aéroport Charles de Gaulle pour rejoindre New Delhi pourra, le matin même télécharger le journal du jour, ce qui est matériellement impossible sur le papier», déclare un porte-parole de la compagnie française.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Kamel Bouyoucef

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Internet, 3G, 4G, réseaux sociaux.. Est-ce la fin de la vie privée ?

"Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à...

Fermer