ActuNet
0

Dernière révélation de Snowden La NSA a installé des logiciels malveillants sur 50 000 réseaux

Une dernière présentation de Snowden a révélé que pas moins de 50.000 réseaux ont un logiciels malveillant installé par la NSA et qui sont contrôlés par une équipe forte de 1000 hackers. En effet, selon le Dutch news source NRC Handelsblad qui mentionne qu’en 2012 le Tailored Accès opérations (TAO) du département de la NSA […]

snowdenUne dernière présentation de Snowden a révélé que pas moins de 50.000 réseaux ont un logiciels malveillant installé par la NSA et qui sont contrôlés par une équipe forte de 1000 hackers. En effet, selon le Dutch news source NRC Handelsblad qui mentionne qu’en 2012 le Tailored Accès opérations (TAO) du département de la NSA avait compromis quelques «50.000 réseaux informatiques». On ne sait pas exactement combien d’ordinateurs sont ‘bugés’ par la NSA car 50.000 réseaux n’est pas équivalent à 50.000 machines mais 50.000 emplacements comme PC, serveurs et éventuellement routeurs contrôlés par ce réseau. Ce qui fait que la NSA contrôle beaucoup plus que 50 000 ordinateurs individuels. Comme le note le NRC Handelsblad, l’information est très fragmentaire même si on sait que 50 000 réseaux dans 30 pays ont été compromis, tout comme les 20 points d’accès pour les circuits internationaux de câble, mais ce n’est que le haut de l’iceberg. les dorsales en fibre optique dans le monde attire comme un aimant la NSA et il est maintenant sûr de supposer que la NSA peut déverrouiller presque ce qu’il veut.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Fruit d’un partenariat Intel-Condor: Deux tablettes Condor sur le marché

« Nous sommes très content de pouvoir travailler avec un industriel qui sait ce qu’il veut » nous dit Samuel Jean Bellamy, responsable des...

Fermer