L'Essentiel
0

Des concepts innovants présentés par des jeunes Fikra clôture sa deuxième édition

La deuxième édition Fikra sponsorisée par Djezzy a été forte en innovation qui a été souvent l’œuvre de jeunes. Plusieurs nouveautés ont pu être présentées en matière d’utilisation utile des TIC. Ces mêmes utilisations passent nécessairement par l’accès à des sites web et à des réseaux sociaux. Winkayen.com  présente rien de moins que ce qui […]

fikraLa deuxième édition Fikra sponsorisée par Djezzy a été forte en innovation qui a été souvent l’œuvre de jeunes. Plusieurs nouveautés ont pu être présentées en matière d’utilisation utile des TIC. Ces mêmes utilisations passent nécessairement par l’accès à des sites web et à des réseaux sociaux. Winkayen.com  présente rien de moins que ce qui est décrit comme le premier réseau social à 100% algérien. Ce dernier est surtout destiné aux professionnels mais les particuliers peuvent aussi y  trouver leur compte.  Le site déjà opérationnel propose aux entrepreneurs de faire connaître les entreprises et de nouer des contacts utiles ou trouver de nouveaux partenaires.
La découverte des offres d’emploi et des projets ainsi que l’achat, la vente des produits et services sont aussi dans les cordes de ce site à côté de plein d’autres  avantages qu’il propose de découvrir.
Toujours en matière de business, il y a System security group qui propose des solutions de sécurité pour le paiement électronique. Que ce soit pour le paiement par mobile ou par carte, les initiateurs du projet indiquent que l’objectif est la sécurité des systèmes de paiement contre tous genres d’intrusion.  De jeunes talents expliquent que ces modes de paiement pourraient avoir de beaux jours devant eux avec l’introduction de la 3G. Le même succès est prévu pour les solutions d’accès à l’éducation. C’est dans ce cadre que aoulad.com propose aux parents justement d’éduquer les enfants de moins de 6 ans par le biais du Net. «S’amuser pour mieux apprendre et apprendre pour mieux grandir» est le slogan de cette start-up qui incite à partager des moments agréables entre enfants et parents grâce à des conseils et des orientations en éducation. Ces jeunes et bien d’autres encore présents lors de cette deuxième édition de Fikra comptent bien grandir. A cela deux conditions sont posées : celles du risque et celle de l’optimisme. Lors de l’événement, de nombreux jeunes intervenants qui ont profité des débats en plénière devant leurs aînés, ont même posé la question de savoir si l’optimisme est contagieux et si le risque mérite d’être pris dans les conditions actuelles du climat des affaires en Algérie. Pour leur répondre, des chercheurs et des hommes d’affaires algériens ont mis l’accent samedi et dimanche sur l’importance de l’optimisme et de la volonté de faire dans toute entreprise de développement dans les domaines commercial, industriel et créatif.«La création d’entreprise et l’entrepreunariat doivent être réalisés dans des conditions d’optimisme et de créativité pour permettre un réel essor dans les domaines commercial, industriel et créatif», a indiqué le directeur exécutif de Djezzy, Vincenzo Nesci, l’un des principaux promoteurs de la 2e édition Fikra.
En tant que source d’inspiration, les jeunes participants ont pu découvrir plusieurs expériences réussies d’hommes d’affaires présentés lors de cette rencontre internationale.
Le chercheur Noureddine Melikechi, qui participe à la mission de la Nasa sur la planète Mars Rover Mission, a affirmé que l’optimisme est nécessaire pour réussir. Cette deuxième édition de Fikra a fait, également, découvrir le parcours de Mohamed Brahimi, foreur qui a accompli de nombreux exploits et  qui a présenté des techniques innovantes dans son domaine. L’expérience de Belgacem Haba (657 brevets en micro-électronique) a aussi été évoquée. Haba est classé parmi les 50 inventeurs les plus productifs au niveau mondial. En matière de discours sur l’optimisme, c’est Slim Othmani, président du cercle de réflexion autour de l’entreprise -Care- qui a été le plus prolifique. Il a incité les jeunes porteurs de projets innovants et de start-up de ne pas lâcher prise et de tout faire pour concrétiser leurs rêves. Fikra dont la première édition a eu lieu en décembre 2012, est un concept définissant «une nouvelle génération de conférences», selon ses initiateurs.
Le concept vise à connecter les forces vives issues de différentes sphères, politique, économique, culturelle et scientifique.
Cette édition de Fikra a réuni 1 200 participants, parmi lesquels figurent des politiciens, des hommes d’affaires, des artistes, chercheurs, chefs d’entreprises et journalistes.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un autre domaine qui s’ouvre à l’Internet et aux startups Les villes intelligentes deviennent une réalité

L’ajout de l’analyse de pointe et les technologies de Cloud devraient tenir la promesse de l’Internet des objets. Cisco et...

Fermer